1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron dresse le portrait-robot de son futur premier ministre
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron dresse le portrait-robot de son futur premier ministre

On connaîtra l'identité du locataire de Matignon entre le 3 et le 8 mai prochain. Mais le chef de l'État a déjà donné quelques indices.

Emmanuel Macron, à Cergy-Pontoise, le 27 avril 2022.
Emmanuel Macron, à Cergy-Pontoise, le 27 avril 2022.
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Marine Derquenne

Qui succédera à Jean Castex ? Lors de son déplacement à Cergy-Pontoise ce mercredi 27 avril, Emmanuel Macron a indiqué que le Premier ministre qu'il nommerait serait "quelqu'un qui est attaché à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive". Homme, femme, gauche ou droite... Quelques indices sont dévoilés par Emmanuel Macron au cours de ses déplacements. 

D'abord, le chef de l'État devrait renouveler très largement son gouvernement à moins de sept semaines le premier tour des législatives. "Le président doit marquer la nouveauté, lancer des chantiers. On n'a pas intérêt à garder Castex. Sinon, ça accrédite la thèse du troisième tour de Jean-Luc Mélenchon", d'après des propos d'un ministre inquiet rapportés par Le Point


Plusieurs noms circulent depuis quelques jours pour Matignon. Macron choisira-t-il la ministre du Travail Elisabeth Borne, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie, l'ex-ministre sarkozyste Christine Lagarde, ou le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin pour succéder à Jean Castex ? Le nom de l'ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet est également soufflé par plusieurs élus politiques auprès du locataire de l'Élysée, selon les indiscrétions de RTL. Encore faut-il que ces personnalités remplissent tous les critères souhaités par le Président. 

Un Premier ministre "vert"

Dans un premier temps, lors de son déplacement à Cergy-Pontoise, le chef de l'État a déclaré qu'il voulait que son futur Premier ministre soit notamment attaché à "la question environnementale". Il avait déjà spécifié qu'il souhaitait un "Premier ministre vert" lors de son meeting à Marseille pendant l'entre-deux-tours de la présidentielle. Il avait assuré que le futur chef du gouvernement sera "directement chargé de la planification écologique".
 
Ce Premier ministre serait entouré de deux ministres, l'un chargé de la "planification énergétique", qui "aura pour mission de faire de la France la première grande nation à sortir du pétrole, du gaz et du charbon". L'autre de la "planification écologique territoriale" dans le domaine des transports ou encore de la rénovation des logements. 

Un profil très politique et expérimenté

À lire aussi

Le critère écologique n'est pas le seul attendu par Emmanuel Macron. Le président souhaite aussi voir un profil expérimenté et très politique à Matignon. Mais d'un autre côté, il a aussi "envie de surprendre", a lâché un membre de son entourage. Emmanuel Macron avait par ailleurs déclaré qu'il voulait "un Henri IV à Matignon", vantant la figure du roi qui a réconcilié les Français, tel que l'a rapporté le journal Le Point.

Une personnalité de droite ou de gauche ? "Je crois au dépassement, la couleur politique ne dit pas tout", a-t-il souligné à Cergy lors de son premier déplacement, en réponse à une question d'un journaliste sur la possibilité de voir une personnalité de gauche nommée. "Jean Castex venait de la droite, il a mené une des politiques les plus sociales des dernières décennies, parce que c'est aussi un homme de cœur et il a la fibre sociale", a ajouté le chef de l'État.

Une femme, de préférence

Enfin, selon un proche du président, à compétences égales, Emmanuel Macron préférera nommer une femme. "Le Premier ministre sera pour agir, appuyé par deux ministres forts", a précisé Emmanuel Macron à Marseille, assurant "qu'il pourrait s'agir d'une femme ou d'un homme". 

En 2017 aussi, le président avait également dévoilé son "souhait" de nommer une femme première ministredéclarant qu'"il n'y a eu qu'une expérience en France, quelqu'un de remarquable, Édith Cresson, dont la vie n'a pas été facilitée parce que le contexte politique était très dur. Après, je ne vais pas choisir un premier ministre parce que c'est une femme. Je choisirai le premier ministre le plus compétent, le plus capable possible, avec le souhait et la volonté que ce soit aussi une femme". Finalement, il avait nommé le leader du parti Horizons Edouard Philippe puis c'est Jean Castex qui lui a succédé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/