1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "On est en direct" : Ségolène Royal revient sur son interpellation de Macron à Jarnac
2 min de lecture

"On est en direct" : Ségolène Royal revient sur son interpellation de Macron à Jarnac

Ségolène Royal, invitée de Laurent Ruquier dans "On est en direct" ce samedi 16 janvier, a défendu ses propos envers le Président de la République, lors du 25e anniversaire de la disparition de Mitterrand à Jarnac.

Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le 18 mai 2016
Emmanuel Macron et Ségolène Royal, le 18 mai 2016
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Sarah Belien

Ségolène Royal a interpellé le Président de la République à Jarnac pour l’anniversaire de la disparition de François Mitterrand, le 8 janvier dernier. L’ancienne ambassadrice des pôles a profité de ce moment pour interroger le président sur le monde de la culture, très impacté par la crise sanitaire liée à la Covid-19. "C’était le moment", a-t-elle confié à Laurent Ruquier dans On est en direct samedi 16 janvier.

Ségolène Royal s'adressait à Macron : "J’espère que le monde la culture va pouvoir revivre, si on peut faire quelque chose". Ce à quoi le Président répond : "Moi aussi. Là on va essayer de traiter ce variant malheureusement et la vaccination." Royal rétorque : "C’est vrai que la culture ce n’est pas plus dangereux que les grandes surfaces". Emmanuel Macron acquiesce, "en particulier pour les jeunes".

Suite à ce bref échange, Macron a déclaré que Royal avait été "culottée" de l'interroger dans ce lieu, d'après Le Canard Enchainé. Interrogée sur le sujet par Laurent Ruquier dans On est en direct, la finaliste à la présidentielle de 2007 défend son geste. "Tous les moments sont à saisir quand on veut faire avancer une cause. On est beaucoup à souffrir de la disparition de la culture." Elle réitère que "la culture n’est pas plus dangereuse qu’un supermarché."

Ségolène Royal revient également sur la fermeture des librairies, qui était pour elle "une faute très grave". Si le lieu pouvait paraître inapproprié, l’ancienne ambassadrice répond : "C’était le lieu. François Mitterrand était un homme de culture. Est-ce qu’il aurait fermé les librairies et la culture ? Non je ne le crois pas," conclut-elle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/