2 min de lecture Lille

Municipales 2020 à Lille : Aubry favorite, son rival LR visé par une enquête

À Lille, Martine Aubry, qui brigue un quatrième mandat, est en tête des sondages, talonnée par EELV. Son opposant LR, lui, est visé par une enquête du PNF pour "détournement de fonds publics".

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Municipales 2020 à Lille : Aubry favorite, son rival LR visé par une enquête Crédit Image : PHILILPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Youen Tanguy

Martine Aubry brigue son quatrième mandat de maire à Lille. Elle a finalement décidé de se lancer après avoir annoncé qu'elle raccrochait les gants. Il faut dire que depuis quelques années, les défaites électorales se suivent pour le parti socialiste dans la région. Citons entre autres la perte de la métropole lilloise en 2014 et les 8% du parti au poing et à la rose aux européennes à Lille, ville socialiste depuis 101 ans. 

Malgré cela, Martine Aubry est en tête dans tous les sondages, certes talonnée par le candidat d'EELV, Stéphane Baly. Il n'y a que le futur score de ce rival qui anime les conversations en ville

Il faut dire que les principaux partis qui font face à la maire sortante sont très affaiblis. Celui qui représentait la droite face à Martine Aubry en 2014, Jean-René Lecerf, s'est finalement rallié à sa cause. "C'est elle ou le chaos", aurait-il dit selon des propos rapportés dans Les Echos.

La tuile du jour

Le PNF (parquet national financier) a ouvert une enquête à l'encontre de Marc-Philippe Daubresse, ancien ministre et candidat à LR à la mairie de Lille, pour "détournement de fonds publics". Selon Medicacités, elle porte sur 100.000 euros de dépenses litigieuses au cours de son dernier mandat de député.

Le texto du jour

À lire aussi
La mairie de Lille (Illustration). faits divers
Les infos de 12h30 - Lille : un chauffeur de tram agressé par un ado de 15 ans

On avait pu observer une certaine connivence entre Anne Hidalgo et Cédric Villani lors du débat d'avant premier tour. Mais les deux candidats ne sont peut être pas si bons amis que ça. Un message est resté en travers de la gorge du candidat mathématicien. 

Lorsque Benjamin Griveaux lui a été préféré par la commission d'investiture d'En Marche au début de l'été dernier, Anne Hidalgo, dont il a été membre du comité de soutien en 2014, lui a écrit un SMS pour lui souhaiter de "bonnes vacances". Un message qui se voulait de toute évidence ironique. Alors on ne sait pas s'ils feront alliance dans l'entre deux tours, mais ils ne partiront pas en vacances ensemble.

L'obstiné du jour

Certains de ses proches le lui ont pourtant conseillé, mais Édouard Philippe n'annulera pas son meeting au Havre ce jeudi soir pour cause de coronavirus. Le fait que le chef de l'État doive prendre la parole à 20H n'y changera rien non plus, en tout cas en principe. "La vie continue", justifie un des proches du Premier ministre, pour qui il faut "éviter tout message de peur ou de blocage".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lille Élections municipales Martine Aubry
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants