1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 8h - Éric Zemmour s'emporte contre Gilles Bouleau, qui a "voulu faire le malin"
1 min de lecture

Les infos de 8h - Éric Zemmour s'emporte contre Gilles Bouleau, qui a "voulu faire le malin"

Invité du JT de TF1 mardi 30 novembre, après avoir officialisé sa candidature au scrutin présidentiel, Éric Zemmour a reproché au journaliste de s’être comporté en "procureur".

Éric Zemmour lors d’un sommet de la droite identitaire sur la démographie à Budapest, le 24 septembre 2021.
Éric Zemmour lors d’un sommet de la droite identitaire sur la démographie à Budapest, le 24 septembre 2021.
Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP
Les infos de 8h - "Il a voulu faire le malin" : Éric Zemmour s'emporte contre Gilles Bouleau
14:35
Le journal RTL de 8h du 01 décembre 2021
14:35
Thomas Despré - édité par Quentin Marchal

Officiellement candidat à la présidentielle 2022, Éric Zemmour était invité au JT de 20 heures de TF1 dans la soirée. Un entretien qui semble avoir laissé un goût amer au polémiste d'extrême-droite, qui s'attendait certainement à des questions plus conciliantes de la part du présentateur, Gilles Bouleau.

Éric Zemmour n'a d'ailleurs pas manqué de le faire savoir une fois rentré dans son QG, estimant que "Monsieur Bouleau n'a pas fait son travail". "Il s'est révélé un procureur pugnace, de mauvaise foi, sortant des phrases de mon livre hors de leur contexte. Bref, il y a eu maldonne, il y a eu escroquerie intellectuelle", a également estimé le candidat déclaré

"Monsieur Bouleau a voulu faire le malin de ses confrères", a-t-il encore regretté. "Le journaliste a la liberté de ses questions, l’invité de ses réponses", a réagi TF1. "Gilles Bouleau a mené cette interview sans complaisance ni animosité comme avec chacun de ses invités", s'est défendue la chaîne.

À écouter également dans ce journal

Covid-19 - Alors que le nombre de contaminations s'envole en France ces derniers jours, un grand nombre de Français cherchent à obtenir leur rappel vaccinal. Face à la hausse de la demande, les délais de prise de rendez-vous pour obtenir la troisième dose s'allongent.

Tendances - Habituellement sollicités à l'approche des fêtes, les traiteurs sont largement impactés par la crise sanitaire. Certains peinent à remplir leur carnet de commande et les conséquences économiques sur leur structure se font ressentir.

À écouter aussi


Société - Le groupe pharmaceutique Sanofi a décidé d'uniformiser la durée du congé de naissance pour tous ses employés partout dans le monde. Au sein de la branche française, le congé paternité va ainsi passer de 28 jours à 14 semaines.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/