2 min de lecture Vote

Les infos de 8h - Confinement : à quoi va servir le vote au Parlement aujourd'hui ?

Les restrictions sanitaires annoncées par Emmanuel Macron feront l'objet d'un débat et d'un vote aujourd'hui au Parlement. Mais dans quel objectif puisque tout est déjà décidé ?

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 8h - Coronavirus : à quoi va servir le vote au Parlement aujourd'hui ? Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
William Galibert édité par Camille Guesdon

Avec les annonces d'Emmanuel Macron les Français ont tout de même l'impression de revivre un douloureux retour en arrière. Pour autant, il n'y a pas de "mea culpa" de la part du président ou alors du bout des lèvres.

"Nous avons commis des erreurs". On ne s'attendait pas forcément à entendre ces mots là dans la bouche du président de la République. Il y a encore quelques jours, il se refusait à tout "mea culpa". Il s'est aussi dit "désolé" des difficultés à obtenir des rendez-vous pour se faire vacciner. Mais c'est un aveu à atténuer parce qu'hier soir, Emmanuel Macron s'est aussi distribué lui-même beaucoup de bons points en se comparant à nos voisins européens. Il a défendu bec et ongles ce choix de ne pas reconfiner fin janvier. 

Ces décisions feront l'objet d'un débat et d'un vote aujourd'hui au Parlement. Mais dans quel but puisque tout est déjà décidé ? L'opposition dénonce "une farce" puisque c'est un débat sur des mesures déjà prises. Le vote n'aura aucune conséquence quel que soit le résultat. D'ailleurs, les députés LR n'y participeront même pas et Gérard Larcher, le patron du Sénat, le deuxième personnage de l'Etat se fâche et se lâche dans le Parisien ce matin : il ne supporte plus d'être suspendu à "l'oracle présidentiel et à ces décisions solitaires".

À écouter également dans ce journal

Epidémie : Suite aux annonces d'Emmanuel Macron, des restrictions généralisées ont été annoncées pour toute la métropole. Un début de retour à la normale est fixé cette fois à la mi-mai promet Emmanuel Macron.

À lire aussi
vaccin
Coronavirus : forte progression de l'intention de se faire vacciner chez les jeunes

Vaccination : 15 millions de doses du vaccin américain Johnson & Johnson devraient partir à la poubelle. Une mauvaise manipulation serait à l'origine de cette erreur.

Restrictions sanitaires : Les déplacements entre régions sont autorisés pour le week-end de Pâques. Chacun pourra aller se confiner au vert. Après le 5 avril, les déplacements inter régions seront interdits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vote Parlement Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants