2 min de lecture Notre-Dame de Paris

Les infos de 7h - Notre-Dame : pourquoi Macron a choisi de reconstruire à l'identique

Pour Notre-Dame de Paris, Emmanuel Macron souhaite une flèche semblable à celle imaginée, en son temps, par Viollet-le-Duc. Un choix pragmatique car le temps est compté.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Notre-Dame : pourquoi Macron a choisi de reconstruire à l'identique Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire édité par Cassandre Jeannin

Objectif reconstruction à l'identique pour la cathédrale Notre-Dame de Paris. L'Élysée l'a confirmé jeudi 9 juillet, Emmanuel Macron souhaite une flèche semblable à celle imaginée par Viollet-le-Duc au XIXème siècle. Un choix pragmatique en raison du temps qui est compté.

Emmanuel Macron l'avait promis devant le monument en proie aux flammes : Notre-Dame serait rebâtie en 5 ans. C'est pour respecter cette parole qu'il s'est rangé à l'avis des experts et qu'il a opté pour une reconstruction à l'identique avec les matériaux d'origine. 

Dans un premier temps, il avait envisagé une réalisation beaucoup plus originale, un geste architectural contemporain mais il aurait alors fallu un concours pour sélectionner le projet retenu, ce qui aurait rallongé les délais. D'autant que les travaux de démontage de l’échafaudage ont déjà pris du retard avec le confinement. Enfin, réaliser une flèche contemporaine sur l'édifice multi-millénaire est apparu comme très complexe.

Exit donc le contemporain, qu'on pourrait en revanche retrouver dans l'aménagement des abords de la cathédrale si la Ville de Paris en est d'accord. Plus pressé que les bâtisseurs de l'an 1000, le président veut pouvoir tenir sa promesse que Notre-Dame puisse accueillir du public en 2024.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Les travaux de la cathédrale Notre-Dame de Paris (illustration) tourisme
Notre-Dame de Paris : tout savoir sur sa visite en réalité virtuelle

Réformes des retraites - Jean Castex reçoit les partenaires sociaux pour évoquer notamment la réforme des retraites, que l'exécutif veut à tout prix mener à son terme. Les syndicats, comme le patronat, ont estimé que la priorité, c'était l'emploi. La CGT appelle à la grève le 17 septembre prochain.

Coronavirus en Mayenne - Avec le relâchement dans les gestes barrières, le Conseil scientifique redoute une deuxième vague épidémique dès cet été. Le département de la Mayenne est particulièrement sous surveillance. En deux semaines, le nombre de nouveaux cas a été multiplié par 4. Des mesures de prévention ont été prises.

JO 2024 à Paris -  La crise sanitaire a engendré des surcoûts, il va falloir économiser environ 10% du budget global, soit 500 millions d'euros. Les sites qui accueillent des équipements provisoires doivent être totalement repensés, notamment en Seine-Saint-Denis. Les nouvelles lignes de métro ne seront pas prêtes à temps et plusieurs disciplines pourraient être accueillies ailleurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame de Paris Architecture Patrimoine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants