2 min de lecture Union européenne

Les infos de 6h - Sommet européen : Macron dénonce la mauvaise volonté des 27

Après plusieurs jours de négociations, les 27 membres de l'Union européenne n'ont toujours pas trouvé d'accord sur le plan de relance économique.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Sommet européen : Macron dénonce la mauvaise volonté des 27 Crédit Image : Francisco Seco / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par William Vuillez

À Bruxelles, les négociations s'éternisent. Toujours pas d'accord sur le plan de relance de l'Union européenne, un plan qui prévoyait à la base 250 milliards d'euros de prêt et 500 milliards de subvention. Des subventions que les bénéficiaires n'auraient pas à rembourser et c'est ce qui rebute les pays dit "frugaux", c'est-à-dire, les Pays-Bas, l'Autriche, la Suède et le Danemark.

Emmanuel Macron aurait tapé du poing sur la table dimanche 19 juillet pour dénoncer leur mauvaise volonté. Les négociations qui se tiennent à Bruxelles sont un bras de fer politique et un défi physique. Le président français et la chancelière allemande Angela Merkel ont toujours dit qu'ils pouvaient encaisser le manque de sommeil mais au fil des jours, difficile d'échapper aux tensions et à l'agacement. 

Ce dimanche, Viktor Orban s'est dit prêt à rester une semaine de plus. Le Premier ministre hongrois l'a dit en blaguant mais les positions semblent tellement figées, que plus personne n'ose se prononcer sur la date ou la possibilité d'un accord. 

À écouter également dans ce journal

Cathédrale de Nantes - Un bénévole du diocèse, qui avait été placé en garde à vue a été remis en liberté. C'est lui qui avait fermé la cathédrale vendredi soir. Son emploi du temps a été vérifié, il n'est pas impliqué dans l'incendie et il n'y a donc pas de poursuite.

À lire aussi
Une femme prépare un vaccin (illustration) épidémie
Coronavirus : l'Europe réserve 300 millions de doses de vaccin à Sanofi et GSK

Masques - Cette fois, on n'y coupera plus. À partir de ce lundi, le masque est obligatoire dans tous les lieux publics clos, notamment les commerces et les administrations. Faute de quoi, vous devrez payer une amende de 135€, 1.500€ en cas de récidive dans les 15 jours. 

Renault Carlos Ghosn devait être entendu la semaine dernière par un juge d'instruction à Nanterre, mais il y a eu un obstacle technique, un problème de passeport et de sécurité.  C'est ce que révèle l'ancien patron de Renault dans les colonnes du Parisien. Carlos Ghosn est toujours en exil au Liban depuis son évasion du Japon en décembre dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Angela Merkel Bruxelles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants