1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h - Coronavirus : à quelles conditions le passe vaccinal sera-t-il levé ?
1 min de lecture

Les infos de 6h - Coronavirus : à quelles conditions le passe vaccinal sera-t-il levé ?

La levée du passe vaccinal est conditionnée à deux indicateurs : celui d'une circulation moins importante du virus et un relâchement de la pression hospitalière.

Le passe sanitaire peut être prolongé grâce à un certificat de rétablissement.
Le passe sanitaire peut être prolongé grâce à un certificat de rétablissement.
Crédit : Aline Morcillo / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le journal RTL de 6h du 10 février 2022
00:08:53
Les infos de 6h - Coronavirus : à quelles conditions le passe vaccinal sera-t-il levé ?
00:08:53
Agathe Landais - édité par Florine Boukhelifa

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a évoqué mercredi 9 février une baisse franche de l'épidémie de coronavirus. Il y a alors des raisons d'espérer la levée du passe vaccinal, mais celle-ci reste envisageable à deux conditions.

Ainsi, il faut d'abord que la pression à l'hôpital continue de se relâcher alors qu'environ 33.000 patients sont encore hospitalisés à cause du coronavirus. La courbe des admissions ne baisse pas encore, mais elle a cessé de grimper, formant un plateau depuis une semaine.

Deuxième condition pour lever ce passe vaccinal, une circulation beaucoup plus faible du virus. Actuellement, le taux d'incidence est toujours de 2.500 cas positifs pour 100.000 habitants. Il faudra que ce dernier soit dix à vingt fois moins élevé d'ici fin mars pour envisager cet assouplissement, a expliqué mercredi Alain Fischer, le monsieur vaccin du gouvernement.

Une bonne nouvelle parmi tout cela : si les contaminations continuent de chuter au même rythme qu'aujourd'hui, cet objectif semble atteignable.

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

Présidentielle 2022 - Le député Éric Woerth s'est désolidarisé du parti Les Républicains mercredi 9 février pour soutenir Emmanuel Macron.

Justice - Au procès du 13 novembre mercredi 9 février, Salah Abdeslam a reconnu avoir renoncé à "enclencher" sa ceinture explosive le soir des attentats de Paris.

Football - Versailles a décroché son ticket pour la demi-finale de la coupe de France mercredi 9 février après s'être imposé aux tirs au but face à Bergerac.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire