2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 12h30 - Coronavirus : l'exécutif est-il au pied du mur ?

Face à l'aggravation de la situation sanitaire en France et le confinement "light" annoncé la semaine dernière, l'exécutif choisit pour l'instant de faire confiance aux Français, malgré le risque de voir les courbes continuer de se détériorer.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 24 mars 2021 Crédit Image : Ludovic Marin / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier édité par Quentin Marchal

Alors que les signaux d'alerte face à l'épidémie de coronavirus se multiplient et que 42 départements ont dépassé le seuil d'alerte de nouveaux cas de Covid-19, l'exécutif est au pied du mur après le confinement "light" annoncé la semaine dernière. Alors qu'un Conseil de défense a lieu ce mercredi 23 mars, Emmanuel Macron regarde les courbes de contamination avec inquiétude.

Selon son entourage, le chef de l'État n'a pas pour autant l'intention de renverser la table et de renvoyer les Français chez eux, comme au mois de mars 2020. Les mesures resteront les mêmes ou s'élargiront à certains départements sous cloche, croit savoir un conseiller de l'exécutif. Pour les 16 départements concernés, il n'est pas prévu non plus de renforcer les restriction, le chef de l'État veut à tout prix voir si les mesures prises produisent leurs effets.

Au sommet de l'exécutif, tout le monde est conscient que la situation est critique et les nombreuses alertes du monde médical ont été entendues. Mais Emmanuel Macron l'a rappelé, mardi 22 mars, lors d'un déplacement à Valenciennes, "les mesures prises ne valent que si elles sont respectées par tous les Français". 

Au sein du gouvernement, une majorité considère que les Français n'en peuvent plus et qu'un nouveau confinement dur ne serait pas respecté, en raison notamment de l'arrivée des beaux jours. Faute de mieux, Emmanuel Macron choisit pour l'instant de faire confiance aux Français.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
police
Guadeloupe : le président LaREM de région en garde à vue pendant plus de 30 heures

Coronavirus - Positive à la Covid-19, Roselyne Bachelot a été hospitalisée, mais son "état est stable et n'inspire pas d'inquiétude", a annoncé, mercredi 24 mars, l'entourage de la ministre de la Culture. La ministre du Travail, Élisabeth Borne, qui avait été hospitalisée après avoir contracté le virus, est quant à elle ressortie de l'hôpital.

Société - Gérald Darmanin s'est opposé fermement à la mairie EELV de Strasbourg, qui a accordé une subvention de plus de 2,5 millions d'euros pour la construction d'une nouvelle mosquée. Le ministre de l'Intérieur a demandé une saisie de la justice.
Sport - Ce mercredi soir (21h), les Bleus lancent leur campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2022 face à l'Ukraine, au stade de France. Les Bleus devraient se présenter en 4-4-2 face aux hommes d'Andreï Chevtchenko.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants