1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. France-Ukraine : pourquoi les Bleus doivent se méfier de la "Sbirna"
2 min de lecture

France-Ukraine : pourquoi les Bleus doivent se méfier de la "Sbirna"

ÉCLAIRAGE - Les Bleus débutent les éliminatoires du Mondial 2022 face à un adversaire qu'ils avaient corrigé 7-1 en octobre dernier en amical. Mais il s'agissait sans doute d'un accident.

Igor Kharatin au duel avec Clément Lenglet le 7 octobre 2020 au Stade de France
Igor Kharatin au duel avec Clément Lenglet le 7 octobre 2020 au Stade de France
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
France-Ukraine : pourquoi les Bleus doivent se méfier de la "Sbirna"
00:52
Gregory Fortune
Gregory Fortune

4-0 à la mi-temps, 7-1 au coup de sifflet final, un record de buts au Stade de France et l'une des dix plus larges victoire de l'histoire l'équipe de France. Décimée par les blessures et les nombreux cas positifs de Covid-19, l'Ukraine avait sombré en amical à Saint-Denis le 7 octobre dernier. Un peu plus de quatre mois plus tard, les Bleus seront sans doute inspirés de tout oublier de cette soirée au presque parfait, mercredi 24 mars (20h45) pour les retrouvailles dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022

Avant de se rendre au Kazakhstan et en Bosnie, l'équipe de France débute sa campagne face à l'adversaire a priori le plus relevé de son groupe, 24e au classement Fifa et au passé proche bien plus glorieux que cette humiliation de l'automne dernier. "Les joueurs vont montrer de quoi ils sont capables et je suis certain qu'ils vont faire de leur mieux", a lancé le sélectionneur Andreï Chevtchenko, en poste depuis 2016.

L'ancien attaquant du Milan AC, Ballon d'Or 2004 sait que sa "Sbirna" est capable de rivaliser avec les meilleures sélections, comme lors des éliminatoires de l'Euro 2020 : victoire 2-1 contre le Portugal après le 0-0 du match aller, et au final la 1re place du groupe devant les partenaires de Cristiano Ronaldo (20 points contre 17, six victoires, deux nuls et aucune défaite en huit matches, 17 buts marqués, quatre encaissés).

Invaincue lors des éliminatoires de l'Euro 2020

Les hommes forts de cette campagne menée de mars à novembre 2019 : Andriy Yarmolenko, Roman Yaremchuk, Vitaliy Mykolenko, Ruslan Malinovskyi, Andriy Pyatov ou encore Oleksandr Zinchenko, qui est en train de se faire une place dans l'effectif pléthorique de Pep Guardiola à Manchester City. Tous ces cadres devraient, cette fois, être présents sur la pelouse du Stade de France.

À lire aussi

Devancée par l'Islande et la Croatie lors des éliminatoires du Mondial 2018, l'Ukraine s'était remise sur les bons rails durant l'automne suivant avec une promotion en Ligue A de la Ligue des Nations (victoires contre la République tchèque et la Slovaquie). Elle n'est redescendue à l'étage inférieur qu'en raison d'une défaite sur tapis vert face à la Suisse, la rencontre ayant été annulée en raison de nouveaux nombreux cas de coronavirus.

Victoire contre l'Espagne six jours après le naufrage

Derniers éléments invitant à la prudence : si elle a pris l'eau face à une équipe de France largement remaniée en octobre, la sélection jaune et bleu est parvenue à redresser la tête trois jours plus tard face à l'Allemagne (courte défaite 1-2), avant de s'offrir l'Espagne (1-0) de De Gea, Ramos et Fati en Ligue des Nations. 

"On a pu renforcer notre équipe", a prévenu Chevtchenko avant de quitter Kiev pour Paris, tandis que Zinchenko sent son équipe "belliqueuse". "On fera tout notre possible pour bien jouer. J'ai suivi le match (d'octobre, ndlr) à la télé. J'ai vu nos erreurs, on pourra tirer les leçons pour ne pas commettre les mêmes erreurs", a prolongé le joueur de Manchester City. 

L'Ukraine n'a battu la France qu'une fois en 10 confrontations (trois nuls) : en barrage aller de la Coupe du monde 2014 (2-0). Les hommes de Didier Deschamps avaient réussi à inverser la tendance au retour (3-0) pour décrocher leur billet pour le Brésil.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/