1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : Brigitte Macron prône l'apaisement
1 min de lecture

Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : Brigitte Macron prône l'apaisement

Interrogée sur la crise des "gilets jaunes", lors d'un grand débat des enfants, Brigitte Macron a envoyé un message clair : "la violence doit cesser" au profit du dialogue.

Brigitte Macron, le 21 janvier 2019
Brigitte Macron, le 21 janvier 2019
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : Brigitte Macron prône l'apaisement
13:56
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes" : Brigitte Macron prône l'apaisement
13:57
Marie Moley - édité par Eléanor Douet

"La violence doit cesser" : c'est le message qu'a voulu porter aujourd'hui Brigitte Macron. La Première dame a assisté au grand débat des enfants organisé cet après-midi à Paris. Interrogée sur la crise des "gilets jaunes", l'épouse du chef de l'État a prôné l'apaisement et a lancé "un message totalement de non-violence".

"Nous vivons dans un monde actuellement où nos enfants ne peuvent pas s'épanouir. C'est impossible de vivre dans ce monde. Je pense qu'ils en ont conscience et qu'ils sont peut-être aussi dépassés par cette violence", a expliqué Brigitte Macron.

"Donc il est temps de dire, quoi qu'il arrive, non à cette violence : non à la violence verbale, non à la violence physique, non à ce monde dont on ne veut plus. On ne veut pas préparer ce monde à nos enfants. Donc, il faut que ce dialogue persiste, mais on ne pourra pas le faire dans ce climat", a-t-elle conclu.

À écouter également dans ce journal

Sécurité - Les militaires de l'opération Sentinelle seront mobilisés pour la prochaine mobilisation des "gilets jaunes", afin de prêter main forte aux forces de l'ordre.

À écouter aussi

Politique - Travailler plus longtemps pour financer la dépendance : une piste que le gouvernement n'exclue plus. RTL vous en parlait dès ce matin, l'exécutif réfléchi à un allongement de la durée du travail, non pas pour financer les retraites mais pour faire face au vieillissement de la population.

Économie - Neuf magasins Castorama et deux Brico Dépôt fermeront leur porte d'ici novembre 2020, a annoncé le groupe britannique Kingfischer qui juge ces 11 magasins trop peu rentables. 789 salariés sont concernés.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/