2 min de lecture Gouvernement

Jean Castex, deux heures de télévision hier-soir très terre à terre

ÉDITO - "Jean Castex est tantôt naïf, quand il avoue qu'il n'a pas téléchargé StopCovid, tantôt pragmatique", estime Olivier Bost.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Jean Castex, 2 heures à la télé très terre à terre Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Paul Turban

Jean Castex était sous le feu des questions pendant plus de 2 heures sur France 2 ce jeudi 24 septembre. Un moment utile plus pour essayer de comprendre ce que fait le gouvernement que pour Jean Castex. Cette émission est devenue : "tout ce que vous n’avez pas compris dans la gestion du Covid."

Un moment parfois laborieux tellement il y avait à dire. Le Premier ministre avait la lourde tâche d’amortir l’effet qu’ont produit les dernières décisions chocs, la fermeture des restaurants et des bars, notamment à Marseille, bien loin de la concertation tant vantée avec les territoires. 

Ce qui était surtout palpable, c’est cette impression de retomber dans une crise aiguë. Le gouvernement angoisse plus qu’il n’arrive à convaincre, surtout quand le Premier ministre menace d'un nouveau reconfinement. Jusqu’à ces phrases presque naïves de Jean Castex pour rassurer des jeunes : "On va espérer que ce virus, on ne va pas l’avoir pendant 30 ans."

Il y a du concret mais pas d’épaisseur politique.

Olivier Bost, éditorialiste politique à RTL, sur Jean Castex.
Partager la citation

Jean Castex est tantôt naïf, quand il avoue qu’il n’a pas téléchargé l’application StopCovid, tantôt pragmatique, très pragmatique. Ses interlocuteurs ont souvent raison quand ils exposent leurs problèmes. Et ce qui tombe bien, en plus, pour ses interlocuteurs, c’est que leurs problèmes sont toujours une priorité du gouvernement

À lire aussi
Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti sort de l'Élysée le 15 octobre 2020 Éric Dupond-Moretti
Enseignant tué : "Pas de faille" dans le suivi du terroriste, selon Dupond-Moretti

Sauf qu’à la fin, il y a beaucoup de priorités, tellement de priorités que Jean Castex ressemble à un super préfet. Il y a du concret mais pas d’épaisseur politique. Ce manque d’épaisseur s’est ressenti en particulier quand il a été question d’insécurité. La compassion est là face à des victimes de violences mais la réponse est faible. 

Mon rôle est d’expliquer, expliquer et expliquer encore.

Le Premier ministre Jean Castex.
Partager la citation

Édouard Philippe n’est pas resté Premier ministre précisément parce qu’il avait pris une certaine épaisseur politique. Jean Castex n’est pas là pour ça. Il est bien plus terre à terre. C’est bien ce qui s’est confirmé hier soir dans cette émission. 

Matignon a perdu en influence dans cette dernière partie du quinquennat. C’est logique. Jean Castex l’a dit : "Mon rôle est d’expliquer, expliquer et expliquer encore." Pour la vision à long terme, pour la politique, pour tout le reste en somme, c’est Emmanuel Macron qui s’en charge. Et c’est normal : c’est Emmanuel Macron qui sera en campagne pour être réélu, pas son Premier ministre

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Jean Castex Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants