2 min de lecture Gouvernement

Insécurité : à quel étage du pouvoir se trouvent les faiblesses ?

ÉDITO - Sur "l'insécurité" de Gérald Darmanin, ou le "sentiment d'insécurité" d'Éric Dupond-Moretti, de quel étage du pouvoir vient le problème ?

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Insécurité : à quel étage du pouvoir se trouvent les faiblesses ? Crédit Image : REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Valentin Deleforterie

Depuis 10 jours, nous assistons à un numéro mal calé entre Gérald Darmanin et Éric Dupont-Moretti. C'est classique entre un ministre de l’Intérieur et un garde des Sceaux.

Gérald Darmanin joue les durs sur le modèle de Nicolas Sarkozy dans sa période 2002-2007. Il fait dans la provocation verbale à l’ancienne, en répétant à l’envie son fameux "ensauvagement de la société". Ce terme est emprunté à l’extrême droite et ne fait "que développer le sentiment d’insécurité", a répliqué Éric Dupond-Moretti.

Le seul enseignement de cet échange, pour l’instant, c’est que le ministre de la Justice est parfaitement à l’aise en politique. Le problème n'est pas là. Le chef du gouvernement, Jean Castex, découvre les joies de son poste. Il doit arbitrer les élégances entre ministres et éteindre les polémiques.

"Fermez le banc", a-t-il tenté mardi, avant que Gérald Darmanin ne persiste et signe dans la foulée en reparlant d'ensauvagement. L’autorité est décidément un vrai sujet, même au sein du gouvernement. Si les ministres n’en font déjà qu’à leur tête…

Macron n'est pas à l'aise avec le sujet

À lire aussi
Le sous-marin Perle en 2015 armée
La Perle, sous-marin français endommagé dans un incendie, va être réparée

Il s'agit en réalité d'un problème de ligne politique, qui ne vient ni du ministère de l'Intérieur, ni de celui de la Justice. La faiblesse se trouve à l'Élysée. Emmanuel Macron n’a jamais été à l’aise avec ce sujet. Il ne semble ni s’y intéresser, ni forcément comprendre de quoi il s’agit quand on parle de la sécurité quotidienne des français ou du sentiment d’insécurité.

Interrogé par plusieurs journalistes la semaine dernière, le chef de l'État a parlé d’une "banalisation de la violence". Il l'a expliquée en partie par la conséquence de la virulence sur les réseaux sociaux et sur les chaînes d’info en continu, avant d’en appeler à la philosophie pour expliquer ces phénomènes et la perte d’autorité générale dans la société.

On ne respecte plus ceux qui savent : le ou les chefs. En bref, Emmanuel Macron n'en a pas grand-chose à faire de la sécurité. Sauf que l’enjeu politique ne lui a pas échappé. Il a parfaitement en tête 2002 et l’élimination de Lionel Jospin, dans une campagne présidentielle où l’insécurité était devenue un thème central.

Quelle riposte politique pour le chef de l'État ?

20 ans plus tard, la droite a trouvé le moyen d’exister et de l’attaquer là-dessus. Elle refait le même coup. Et comme l’analyse en privé François Hollande, il faut aussi observer le silence toujours très opportun de Marine Le Pen dans ces moments-là. Elle engrange sans rien dire.

En revanche, si Emmanuel Macron est bien conscient de tout ça, nous n'en savons pas beaucoup plus sur sa riposte politique. Concrètement, il y a déjà des moyens supplémentaires prévus pour la police et pour la justice. La semaine prochaine, se tiendra un séminaire gouvernemental dont on ne sait pas encore vraiment ce qui pourrait en ressortir. Mais il manque toujours le discours, et finalement, les bases de la part du chef de l'État.

Emmanuel Macron l’amorcera peut-être demain (vendredi 4 septembre) en célébrant les 150 ans de la République au Panthéon. Un début de réponse après avoir laissé s’installer pendant des semaines, sans le maîtriser, ce débat sur l’insécurité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Sécurité Gérald Darmanin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants