2 min de lecture Les Républicains

L’ombre d’Édouard Philippe plane sur la rentrée politique

ÉDITO - Alors que les Français replongent dans l’ambiance anxiogène du coronavirus, ils n’ont visiblement pas oublié celui qui avait fini par les rassurer, Édouard Philippe.

micro generique L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
L'ombre d'Édouard Philippe plane sur la rentrée politique Crédit Image : Sameer Al-DOUMY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Venantia Petillault

Édouard Philippe, personnalité politique préférée des Français ? C’est ce qui ressort de notre sondage BVA/Orange/RTL ce vendredi 28 août. Jean Castex, le nouveau Premier ministre garde un a priori positif chez les personnes interrogées. Mais son prédécesseur Édouard Philippe est l’homme politique dont les Français aimeraient le plus qu’il joue un rôle à l’avenir : 2 Français sur 3.

Vous me direz c’est classique. On n’est jamais aussi populaire que lorsque l’on n’est plus aux manettes. Mais ce qui est intéressant c'est de regarder qui regrette vraiment l’ancien Premier ministre. Et là c’est à droite qu’Édouard Philippe fait un carton. 

En effet, il récolte 72% d’opinion favorable chez les sympathisants des Républicains devant Xavier Bertrand et devant François Baroin. Il n’y a que Nicolas Sarkozy, lui aussi, en retrait qui fait mieux. Pour Édouard Philippe c’est un très joli score en très forte progression. Mais voilà il n’en fera probablement rien dans l’immédiat. 

Pas de retour immédiat pour le maire du Havre

Car Édouard Philippe n’a pas décidé de parler ou de revenir, pas pour l’instant. Il n'envisage pas du tout, comme cela avait été évoqué après son départ de Matignon, de s’occuper de la majorité. Édouard Philippe est maire du Havre et il s’occupe de sa ville. Et ça suffit aujourd’hui à son bonheur. Comme le dit méchamment l’un de ses anciens amis de droite : "Édouard Philippe n’a jamais conquis le pouvoir, il a toujours pris ce qu’on lui a donné : la ville du Havre même s’il s’est battu pour la conserver cette année et bien sur Matignon. Il va continuer d’attendre que quelque chose d’autre lui arrive", prédit cette même mauvaise langue.

À lire aussi
Alain Juppé, le 14 septembre 2020 présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Ce qui fait dire à un ministre en place : "Édouard Philippe ne fera jamais rien contre Macron". Cette popularité à droite révèle deux choses : que les militants les Républicains n’ont pas de champion, et pire que ça pour eux, que l'espace politique à droite a été capté par la majorité : Édouard Philippe, Gérald Darmanin, Bruno Le Maire… Comme le résume un responsable de la majorité : "La droite n’a rien à dire, quelle est la différence avec nous ?" Et c’est aussi comme ça qu’Édouard Philippe se retrouve si populaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants