3 min de lecture Gouvernement

"Gilets jaunes" : "Une victoire, une poire pour la soif et un fusible", lance Alba Ventura

ÉDITO - Mardi 4 décembre, l’exécutif a annoncé la suspension de l'augmentation des taxes sur les carburants et de la hausse des prix de l'énergie.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Gilets jaunes" : "Une victoire, une poire pour la soif et un fusible", lance Alba Ventura Crédit Image : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Lucie Valais

Le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures, dont un moratoire sur les taxes sur les carburants, ainsi que le gel des tarifs de l'électricité et du gaz cet hiver. Ces annonces, peuvent-elles calmer la colère des gilets jaunes ? Dans cette affaire, il y a une victoire, une poire pour la soif et un fusible. La victoire d’abord, c’est celle des "gilets jaunes". Ils ont gagné, c’est officiel. Ils demandaient le gel de la taxe sur l’essence et le diesel, ils l’ont eu. Ils ont fait plier le gouvernement : Emmanuel Macron et Edouard Philippe, qui disaient vouloir garder leur cap, ont reculé.

Est-ce que ça les arrêtera pour autant ? Difficile à dire. Parce qu’en politique, lorsqu'un mouvement est lancé, surtout un mouvement spontané, rien n’est certain. Rien ne dit que cela va s’apaiser, parce que lorsqu’on a réussi à faire bouger le pouvoir, on se sent fort. Par ailleurs, il y a dans ce mouvement des personnes, des durs, des radicalisés, des jusqu’au-boutistes, qui tentent de le récupérer, à droite et à gauche bien qu’ils se présentent sans étiquette politique.

Donc on n’est pas bien sûr que cela suffise. On a du mal à imaginer que le gouvernement n’ait pas gardé quelque chose sous le pied, de quoi négocier. Vous savez, mardi 4 décembre à l’Elysée, on expliquait qu’il fallait d’abord que les annonces du Premier ministre infusent. On disait aussi que s’agissant des moratoires (les suspensions de taxes), cela pouvait très bien se transformer en abandon. 

À lire aussi
François Bayrou et Édouard Philippe, le 16 décembre 2018 gouvernement
Macron aurait demandé à Bayrou "d'arrêter d'emmerder" à Philippe

Et, à l’Élysée, on était persuadé que les discussions sur la dépense publique qui vont s’engager avec les citoyens, vont permettre d’intégrer rapidement leurs revendications, leurs préoccupations.

Edouard Philippe tente d'éteindre le feu

Bref, à la présidence, on estime avoir fait un geste notable et c’est vrai qu’il y a un signe. Mais au regard de ceux qui manifestent, les annonces du Premier ministre se limitent à ne pas augmenter les taxes, mais il n’a pas déboursé un euro. Un moratoire, ça ne donne pas de pouvoir d’achat et ça ne comble pas le sentiment d’inégalités sociales. Si vous voulez, le premier objectif d’Edouard Philippe, était d’éteindre le feu. 

Mais ensuite, il faut construire sur des cendres certes. Mais ça veut dire que ce n’est pas terminé, que la négociation commence. Sans doute Edouard Philippe espère aller au bout de la négociation. Enfin, le fusible, c’est le Premier ministre, qui a fait preuve de beaucoup de raideur dans cette affaire, qui a refusé la main tendue de Laurent Berger de la CFDT, qui a fait l’erreur d’avoir lui-même parlé de "ras-le-bol fiscal" et qui s’est condamné à y répondre.Un Premier ministre que le président a remis en première ligne. 

Mardi, l’Elysée indiquait d’ailleurs qu’Emmanuel Macron n’avait pas l’intention de s’exposer et c’est aussi le souhait des troupes macronistes, qui estiment qu’il faut protéger le Président et que c’est à Edouard Philippe d’être au front, de renouer le dialogue. Ça passe ou ça casse. C’est lui qui porte sur ses épaules la solution de la crise et c’est sans doute la condition de son maintien à Matignon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795813276
"Gilets jaunes" : "Une victoire, une poire pour la soif et un fusible", lance Alba Ventura
"Gilets jaunes" : "Une victoire, une poire pour la soif et un fusible", lance Alba Ventura
ÉDITO - Mardi 4 décembre, l’exécutif a annoncé la suspension de l'augmentation des taxes sur les carburants et de la hausse des prix de l'énergie.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-une-victoire-une-poire-pour-la-soif-et-un-fusible-lance-alba-ventura-7795813276
2018-12-05 09:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/v2tkGD0O2t2J0lZAHvJ2tA/330v220-2/online/image/2018/1006/7795078042_edouard-philippe-et-emmanuel-macron-le-30-octobre-2017.jpg