1 min de lecture Gilets jaunes

Violences à Paris : les premières condamnations des "gilets jaunes" sont connues

Après les violences survenues en marge du rassemblement des "gilets jaunes" samedi à Paris, 336 personnes ont été placées en garde à vue. 73 sont passées en comparution immédiates lundi 3 décembre.

Des "gilets jaunes" ont retourné un véhicule avant de la faire brûler sur les Champs-Élysées à Paris le samedi 1er décembre.
Des "gilets jaunes" ont retourné un véhicule avant de la faire brûler sur les Champs-Élysées à Paris le samedi 1er décembre. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Thomas Prouteau et Claire Gaveau

La mobilisation des "gilets jaunes" a viré au fiasco samedi 1er décembre. À Paris, des scènes de guérilla urbaine ont rythmé cette troisième journée de mobilisation nationale. Au total, 412 personnes ont été interpellées, dont 336 ont été placées en garde à vue.

Parmi elles, 73 ont été jugées en comparution immédiate lundi 3 décembre. Et les premiers jugements sont dorénavant connus. 20 personnes jugées pour des violences commises lors du rassemblement parisien ont été condamnées à des peines de prison ferme. Parmi ces 20 condamnations - dont certaines ont été en partie assorties d'un sursis - huit mandats de dépôt ont également été décernés, selon une source judiciaire, contactée par RTL.

Par ailleurs, 24 personnes ont également été condamnées à des peines de prison avec sursis, ou assorties d'un sursis avec mise à l'épreuve. 

À lire aussi
Des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et des manifestants ce samedi 15 décembre sur les Champs-Élysées manifestations
"Gilets jaunes" : des tensions aux abords des Champs-Élysées

Relaxe, renvois, travaux d'intérêt général...

Deux condamnations à des jours d'amende et une condamnation à une peine de prison assortie d'un sursis avec obligation d'accomplir un travail d'intérêt général ont aussi été prononcées. Dix personnes ont été relaxées et seize autres ont obtenu des renvois à une audience ultérieure. En outre, 30 interdictions de paraître à Paris ont été ordonnées par les juges.

Ce mardi 4 décembre, 25 personnes devaient encore être jugées en comparution immédiate au tribunal correctionnel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795811733
Violences à Paris : les premières condamnations des "gilets jaunes" sont connues
Violences à Paris : les premières condamnations des "gilets jaunes" sont connues
Après les violences survenues en marge du rassemblement des "gilets jaunes" samedi à Paris, 336 personnes ont été placées en garde à vue. 73 sont passées en comparution immédiates lundi 3 décembre.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/violences-a-paris-les-premieres-condamnations-des-gilets-jaunes-sont-connues-7795811733
2018-12-04 21:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vw8fkeELvKZ-BDQUgGLNFw/330v220-2/online/image/2018/1201/7795774249_des-gilets-jaunes-ont-retourne-un-vehicule-avant-de-la-faire-bruler-sur-les-champs-elysees-a-paris-le-samedi-1er-decembre.jpg