2 min de lecture Carburants

"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe

ÉCLAIRAGE - La réponse de l'exécutif était très attendue afin de calmer la colère des "gilets jaunes". Dans une brève allocution télévisée, Édouard Philippe a fait des annonces concrètes et ciblées.

>
La réponse d'Edouard Philippe aux gilets jaunes Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : Matignon | Date :
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les "gilets jaunes" ont-ils obtenu gain de cause ? C'est en tout cas ce qui semble ressortir des annonces faites par Édouard Philippe, ce mardi 4 décembre, lors d'une allocution télévisée. 

Ces mesures étaient très attendues, surtout après les violents débordements qui ont lieu deux samedis consécutifs sur les Champs-Élysées à Paris, et dans le reste de la France. Le premier ministre a déclaré : "Il faudrait être sourd" pour ne "pas entendre la colère" des Français, ajoutant qu'aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la Nation". 

Emmanuel Macron a consulté jusqu'à hier soir, ses proches, mais aussi la classe politique à travers des entretiens menés par Édouard Philippe. L'objectif était clair : rompre l'escalade dans la violence qui était en train de s'instaurer chez les "gilets jaunes"

À lire aussi
Emmanuel Macron et Édouard Philippe aux commémorations de la fin des combats en Europe contre l'Allemagne nazie le 8 mai 2018. Gilets jaunes
"Gilets Jaunes" : pourquoi Emmanuel Macron a décidé de "supprimer" la hausse des taxes

Moratoire sur la hausse des prix du carburant

Au menu des annonces faites par l'exécutif, que vous avait révélé RTL : moratoire sur la hausse de la fiscalité sur le carburant, gel des hausses des tarifs d'électricité et de gaz, suspension de la réforme du contrôle technique. 

Édouard Philippe a ainsi confirmé la mise en place d'un moratoire, c'est-à-dire une pause, des trois mesures fiscales devant entrer en vigueur le 1er janvier 2019 : la hausse de la taxe carbone, sur l'essence, le fioul et le diesel. Il s'agissait d'une demande quasi unanime de la classe politique. Sauf Europe Écologie-Les Verts.

À lire aussi

Ce moratoire s'applique aussi à la convergence de la fiscalité du diesel avec celle de l'essence et l'alignement sur la fiscalité des particuliers et sur la fiscalité du gazole des entrepreneurs non routiers. 

À quoi va servir ce moratoire ? Tout d'abord, à calmer la colère des "gilets jaunes". Il devrait ainsi durer six mois. Durant cette période, c'est toute la fiscalité du carburant qui sera révisée. Le moratoire décidé par l'exécutif sera "large", a précisé le premier ministre.

Suspension de la révision du contrôle technique

Le chef du gouvernement a assuré entendre "l'inquiétude sur les modalités du contrôle technique, qui le compliquent et le rendent plus cher". Là aussi, la mesure a été suspendue pour une durée de six mois, afin de "trouver les justes adaptations"

Gel des hausses des tarifs de l'électricité et du gaz

Dans un "souci d'apaisement", le gouvernement va aussi geler les hausses des tarifs de l'électricité et du gaz. Ils "n'augmenteront pas pendant l'hiver", a précisé Édouard Philippe.

"Ces décisions, immédiates, doivent ramener l'apaisement et la sérénité dans le pays" et "permettre d'engager un vrai dialogue sur l'ensemble des préoccupations qui se sont exprimées ces dernières semaines", a ajouté le premier ministre.

Une concertation du 15 décembre au 1er mars

La concertation locale sur la transition annoncée par l'exécutif face à la crise des "gilets jaunes" se tiendra du 15 décembre au 1er mars, a annoncé Édouard Philippe, en se disant "prêt" à "améliorer" et "compléter" les "mesures d'apaisement" dévoilées par l'exécutif. 

"Le gouvernement a fait des propositions. Peut-être sont-elles insuffisantes, ou inadaptées. Les solutions doivent être différentes dans les grandes villes et les campagnes. Parlons-en, améliorons-les. Complétons-les. J'y suis prêt", a affirmé le premier ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carburants Gilets jaunes Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795806487
"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe
"Gilets jaunes" : ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe
ÉCLAIRAGE - La réponse de l'exécutif était très attendue afin de calmer la colère des "gilets jaunes". Dans une brève allocution télévisée, Édouard Philippe a fait des annonces concrètes et ciblées.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-ce-qu-il-faut-retenir-des-annonces-d-edouard-philippe-7795806487
2018-12-04 13:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5wigzVAi-i8PRBsPP28WxQ/330v220-2/online/image/2018/1017/7795225659_edouard-philippe-a-l-assemblee-nationale-le-16-octobre-2018.jpg