1 min de lecture Chômage

"Gilets jaunes" : les négociations sur l’assurance-chômage sont reportées

INFO RTL - Les syndicats et les représentants des chefs d’entreprises devaient se retrouver mardi 11 décembre. Les partenaires sociaux estiment ne pas pouvoir négocier dans le contexte du mouvement des "gilets jaunes".

Les plans de départs volontaires vont être nombreux avec la crise post-covid.
Les plans de départs volontaires vont être nombreux avec la crise post-covid. Crédit : AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou et Sylvain Zimmermann

C’est une demande des partenaires sociaux qui estiment ne pas pouvoir négocier dans le contexte du mouvement des "gilets jaunes".

Les syndicats et les représentants des chefs d’entreprises, CFDT, FO, CGT, CFE-CGC, CFTC, Medef, CPME et U2P devaient se retrouver mardi 11 décembre pour une nouvelle séance de négociations au cours de laquelle devait notamment être évoquée la question du statut des intermittents.

La CGT avait déjà prévu de manifester devant le siège du Medef à cette occasion. À la place, les partenaires sociaux seront conviés au ministère du Travail, en présence de Muriel Pénicaud, pour arrêter un calendrier de travail sur des thèmes qui pourraient permettre aux salariés de retrouver du pouvoir d’achat et de se déplacer plus facilement dans leurs trajets domicile-travail.

Une autre séance de négociations sur l’assurance-chômage était également prévue le 18 décembre. Les partenaires sociaux n’ont pas encore acté de report pour cette date, mais si elle est annulée, la réforme ne sera pas discutée avant le début de l’année 2019, au mieux. Selon nos informations, les représentants des salariés sont en plus en train de rédiger un courrier à destination du Premier Ministre pour lui demander de déplacer le calendrier global des négociations.

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy" activité économique
Coronavirus : l'impact de la crise sur l'économie pourrait être moins lourd que prévu

En effet, ils étaient censés terminer leur travail d’ici fin janvier 2019, l’échéance étant fixée par le gouvernement. Au vu des reports des prochains jours, il devient évident pour les partenaires sociaux, que le calendrier global ne pourra pas être tenu. La CGT se saisit du report des négociations et demande même un "retrait total" de la réforme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Gilets jaunes Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants