2 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "Ce ne sont plus des manifs, ce sont des émeutes", estime Alba Ventura

ÉDITO - L'acte VIII de la mobilisation des "gilets jaunes" et les émeutes qui ont eu lieu "ont largement trahi l’esprit de départ des 'gilets jaunes'", selon l'éditorialiste.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Gilets jaunes" : "Ce ne sont plus des manifs, ce sont des émeutes", estime Alba Ventura Crédit Image : Abdul ABEISSA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Les fêtes à peine terminées, certains "gilets jaunes" sont repassés à l'action. L'acte VIII samedi 5 janvier, a laissé des traces. Forces de l'ordre tabassées, portail d'un ministère enfoncé... A-t-on franchi un degré de plus dans la violence ?

Ce ne sont plus des manifs, ce sont des émeutes. Avant d’aller plus loin, laissez-moi vous dire que ce qui me choque, au-delà des violences, c’est l’absence de dénonciation de certains politiques.

Des personnalités comme Jean-Luc Mélenchon ou Marine le Pen ont une responsabilité écrasante en ne dénonçant pas les violences. Quand on représente un parti qui aspire à gouverner, ne pas condamner cette violence, c’est inadmissible. J’ai encore en tête cette phrase de Jean-Luc Mélenchon : "Moi sur l’ordre républicain, j’ai la nuque raide !". Il a dû s’asseoir dessus.

À lire aussi
Eric Drouet, une des figures des "gilets jaunes", à la marche dédiée aux blessés lors des manifestations, le 2 février 2019 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Eric Drouet annonce faire une "pause (...) voire plus peut-être"

Des émeutes lors de l'acte VIII

Pour revenir aux manifestations, on a à faire à des émeutes en réalité ? En tout cas, on n’a pas à faire à des casseurs seulement, on a à faire à des types qui viennent en découdre avec les policiers ou les gendarmes, des types qui viennent défier l’Autorité.

Ce n’est pas rien de défoncer la porte d’un ministère avec un engin de chantier. Ce n’est pas rien un ministre qui doit évacuer son ministère. Ce n’est pas rien un type qui boxe des forces de l’ordre.

Alors il y a aussi des policiers qui tapent fort, on l’a vu à Toulon et, on attend bien sûr l'enquête de l'IGPN pour savoir si, comme le dit le procureur il y a eu riposte proportionnée.

Une escalade de la violence

Il y a clairement une escalade du côté des "gilets jaunes" ? Oui. Pas tous bien sûr. Mais quand on voit ce qui s'est passé samedi, on se dit : quelle est la prochaine étape ? Un député tué ?

Ils ont saccagé l’Arc de Triomphe, ils ont défoncé une porte de ministère, des parlementaires reçoivent des lettres racistes. Jusqu’où on va ? Oui, il y a une escalade de la part de ces gens qui se revendiquent encore des "gilets jaunes" et qui en réalité ne représentent plus du tout le mouvement des "gilets jaunes"

Il est clair que ce mouvement a été détourné par des violents et des factieux

Albe Ventura
Partager la citation

À tel point, vous avez vu, que des femmes "gilets jaunes" ont été poussées à organiser leur propre manifestation, hier dimanche et non pas samedi, pour montrer qu’on pouvaient manifester de manière pacifique. Surtout pour rappeler le fond de leurs revendications.

Le but, de ces femmes, ce n’est pas de tout fracasser ou de casser du flic, elles avaient d’autres soucis en tête. Il est clair que ce mouvement a été détourné par des violents et des factieux. Il est clair que si les "gilets jaunes", les "vrais" si j'ose dire veulent faire valoir leurs revendications, il leur faudra tenter de mieux s'organiser, ou pourquoi pas de s'intégrer dans les débats. Parce que, les émeutes de samedi ont largement trahi l’esprit de départ des "gilets jaunes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796148451
"Gilets jaunes" : "Ce ne sont plus des manifs, ce sont des émeutes", estime Alba Ventura
"Gilets jaunes" : "Ce ne sont plus des manifs, ce sont des émeutes", estime Alba Ventura
ÉDITO - L'acte VIII de la mobilisation des "gilets jaunes" et les émeutes qui ont eu lieu "ont largement trahi l’esprit de départ des 'gilets jaunes'", selon l'éditorialiste.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-ce-ne-sont-plus-des-manifs-ce-sont-des-emeutes-estime-alba-ventura-7796148451
2019-01-07 07:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/asLdR6LeEPAH6O1fz4nk6Q/330v220-2/online/image/2019/0107/7796148616_un-gilet-jaune-a-paris-le-5-janvier-2019.jpg