1 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : Griveaux évacué après une intrusion dans son ministère

Le porte-parole du gouvernement et une partie de son équipe ont été évacués de leur ministère ce samedi 5 janvier après l'intrusion de plusieurs manifestants en marge de l'acte 8 des "gilets jaunes".

 Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement se rendra à Hennebont, dans le Morbihan
Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement se rendra à Hennebont, dans le Morbihan Crédit : Francois Mori / POOL / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Quelques manifestants ont forcé les portes d'un ministère en marge de l'acte 8 des "gilets jaunes". Benjamin Griveaux, qui était accompagné de quelques personnes de son équipe, a dû être évacué de ses bureaux situés rue de Grenelle, à Paris, après une intrusion violente dans la cour de l'établissement ce samedi 5 janvier.

Le porte-parole du gouvernement explique qu'il était "en train de travailler" lorsque les personnes ont réussi à ouvrir les portes du bâtiment. "Il y avait des 'gilets jaunes', des gens habillés en noir (...) qui ont pris un engin de chantier qui était dans la rue, ont défoncé la porte du ministère (...) et cassé deux voitures", a-t-il détaillé.

Avant de poursuivre : "Mon officier de sécurité est entré dans mon bureau et m'a dit 'monsieur le ministre', il faut partir". "Ce n'est pas moi qui suis visé, c'est la République", a souligné le porte-parole.

À lire aussi
Une patrouille de l'opération Sentinelle à Paris (illustration) Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : que vont faire les soldats de l'opération Sentinelle samedi ?

Ce n'est pas moi qui suis visé, c'est la République

Benjamin Griveaux
Partager la citation

Dénonçant une agression "inacceptable" et "gravissime", Benjamin Griveaux a cependant pointé du doigt une "minorité" et assuré que la République "tenait debout". "J'espère que les vidéos permettront d'identifier et de poursuivre les auteurs, et qu'ils seront très très durement condamnés. Ce qu'ils ont cassé aujourd'hui ce n'est pas mon ministère, ils ont cassé un bâtiment qui appartient aux Français", a-t-il conclu.

Le parquet de Paris a indiqué qu'il avait ouvert une enquête confiée au 3ème district de police judiciaire, pour des faits de dégradations et d'intrusion dans les locaux du secrétariat d'État de Benjamin Griveaux. Il n'y a pas eu pour l'instant d'interpellation. 

Paris a été le théâtre d'une nouvelle journée de manifestation des "gilets jaunes", émaillée de violences, notamment près du Musée d'Orsay et boulevard Saint-Germain. Au total, quelque 50.000 personnes étaient rassemblées dans toute la France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Benjamin Griveaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796139612
"Gilets jaunes" : Griveaux évacué après une intrusion dans son ministère
"Gilets jaunes" : Griveaux évacué après une intrusion dans son ministère
Le porte-parole du gouvernement et une partie de son équipe ont été évacués de leur ministère ce samedi 5 janvier après l'intrusion de plusieurs manifestants en marge de l'acte 8 des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-griveaux-evacue-apres-une-intrusion-dans-son-ministere-7796139612
2019-01-05 19:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2weKsfy4JPaJq0lzqWR9Bg/330v220-2/online/image/2018/0515/7793396235_benjamin-griveaux-secretaire-d-etat-aupres-du-premier-ministre-et-porte-parole-du-gouvernement-se-rendra-a-hennebont-dans-le-morbihan.jpg