1 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : le policier filmé en train de frapper un homme s'explique sur RTL

RÉACTION - Un commandant, qui fait partie de la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier 2019, a été filmé en train de frapper un manifestant lors de l'acte 8 des "gilets jaunes" à Toulon.

245-ROBUCHON RTL Soir Week End Philippe Robuchon
>
"Gilets jaunes" : le policier filmé en train de frapper un homme s'explique sur RTL Crédit Image : Capture d'écran Twitter | Crédit Média : Hugo Amelin | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin et Claire Gaveau

Un manifestant plaqué contre un mur et roué de coups par un policier en marge d'une manifestation de "gilets jaunes", samedi 5 janvier à Toulon. Cette image a fait le tour des réseaux sociaux au lendemain de l'acte 8 de la mobilisation.

Le policier en question est un commandant divisionnaire et fait partie de la promotion à la Légion d'honneur du 1er janvier 2019. Contacté par RTL, il justifie son action : "Il avait un tesson de bouteille cassée qu'il dissimulait dans la main. Je suis face un individu que je connais dangereux, je fais usage de la force en donnant deux coups de poing". 

"Je ne sais pas si vous le voyez à la vidéo mais j'ai le visage ensanglanté car je viens de prendre un tesson de bouteille au niveau de l’œil justement. J'ai l'arcade ouverte", poursuit-il assurant qu'il devait "prendre une décision en une fraction de seconde".

À lire aussi
La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 12 décembre 2017 Paris
Les actualités de 22h - "Gilets jaunes" : Hidalgo demande un dispositif "efficace"

S'il critique le fait qu'il est "facile d'analyser et juger quand on est derrière une caméra", ce dernier reconnaît cependant que les coups qu'il porte "peuvent choquer". "Depuis cette nuit c'est un déferlement de haine à mon encontre et à l'encontre de ma famille. Maintenant, c'est la justice qui dira si ma riposte a été proportionnelle ou non", conclut-il sur RTL.

L'IGPN saisie

Le préfet du Var a saisi l'IGPN (inspection générale de la police nationale) après la diffusion d'une vidéo montrant un officier de police frappant plusieurs personnes lors d'une manifestation de "gilets jaunes" samedi à Toulon, a-t-il annoncé dans un tweet. "Dans le cadre de mes responsabilités administratives, j'ai saisi l'IGPN afin qu'une enquête permette de faire toute la lumière sur les suspicions de violences policières à Toulon", a tweeté ce dimanche 6 janvier Jean-Luc Videlaine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796147365
"Gilets jaunes" : le policier filmé en train de frapper un homme s'explique sur RTL
"Gilets jaunes" : le policier filmé en train de frapper un homme s'explique sur RTL
RÉACTION - Un commandant, qui fait partie de la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier 2019, a été filmé en train de frapper un manifestant lors de l'acte 8 des "gilets jaunes" à Toulon.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-le-policier-filme-en-train-de-frapper-un-homme-s-explique-sur-rtl-7796147365
2019-01-06 21:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Btb-EDtxSSwsyQmZ9MU_vw/330v220-2/online/image/2019/0106/7796143457_un-commandant-de-police-a-ete-filme-en-train-de-frapper-des-manifestants-en-marge-de-la-mobilisation-des-gilets-jaunes-a-toulon.PNG