3 min de lecture Gérard Larcher

Gérard Larcher a-t-il reçu des invités pour un petit-déjeuner au Sénat ?

FACT CHECKING - Une photo circule sur les réseaux sociaux, mais elle a été prise en 2018, alors que les restrictions sanitaires n'existaient pas encore.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Gérard Larcher a-t-il reçu des invités pour un petit-déjeuner au Sénat ? Crédit Image : Valery HACHE / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Coline Daclin

C'est une intox gourmande… Sur une photo particulièrement partagée sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, on voit Gérard Larcher accompagné par deux autres personnes attablées devant ce qui semble être un sympathique petit déjeuner, avec moult fruits, pains et jus pressés. Le président du Sénat regarde son assiette en se frottant les mains : on ne va pas se mentir, ça sent la régalade… 

Au-dessus de la photo, cette phrase : "Petit casse-croûte rapide au Sénat avec notre argent, pendant que nos restaurateurs sont en train de tout perdre". S’en suivent des commentaires au canon , "Eux ils mangent et nous on ne peut pas ouvrir", écrit un restaurateur en colère. "Assez de privilèges", s’étouffe un autre, alors que beaucoup préfèrent ironiser sur la qualité du repas matinal qualifié par l’un de "petit-déjeuner de déménageurs", et autres réflexions sur l’appétit de Gérard Larcher. 

Le deuxième personnage de l’État serait-il affamé au point de ne pas tenir compte des prérogatives sanitaires ? Et devant les photographes en plus, quelle insolence ! Et bien non, c’est faux. Cette photo existe bien : l’AFP a retrouvé sa trace. Elle date de 2018, lors d'une rencontre avec des maires ruraux, soit bien avant la pandémie, dans un autre univers de petit-déjeuner.

Une petite phrase politique à l'origine

Pour comprendre pourquoi Gérard Larcher est visé par une telle intox, il faut remonter au jeudi 4 février dernier. Ce jour, Gérard Larcher s’exprime devant l’association des journalistes parlementaires pour sa conférence de presse de rentrée. 

À lire aussi
santé
Coronavirus : Espagne, Italie, Grèce... Quelles règles pour voyager en Europe ?

Il passe en revue tous les sujets du moment : décentralisation, loi séparatisme, les finances publiques en pleine crise sanitaire... Il parle de l’après "quoi qu’il en coûte" et explique : "La réduction des dépenses publiques, qui sont aujourd’hui arrivées à près de 64% du PIB, c’est un sujet qu’il va falloir traiter avec courage. Nous devons dire la vérité sur l’état de notre pays". Avant de conclure par cette formule "Pour ça, faut-il changer de régime ? Je dis non. Je dis, 'on se met au régime !'"

Et tout à coup, comme des champignons après la pluie, la photo de Gérard Larcher attablé devant un petit-déjeuner surgit sur les réseaux sociaux. Un message en réaction au régime qui va se transformer en dénonciation de passe-droit, puisque pendant que les restaurants sont fermés et les restaurateurs au bord du gouffre, on ne ferait pas de même au Sénat.

C'est donc faux, car le restaurant du Sénat est fermé depuis le 17 octobre. C’était déjà le cas entre le 14 mars et le 14 juin, où des plats à emporter avaient été mis à disposition des sénateurs.

L’idée que des députés et sénateurs ne respectent pas la loi et s’arroge des privilèges n’est pas nouvelle. Le Sénat a fermé son restaurant, mais de nombreuses intox concernent également la restauration à l’Assemblée nationale. En effet, les lieux de restauration sont ouverts à l’Assemblée : ils sont considérés comme un lieu de restauration collective, comme les entreprises. Interdiction de manger debout et distanciation sociale. Prudence donc avec ce genre de publication ! Il est sûrement vrai que Gérard Larcher a mangé un petit-déjeuner ce matin, mais sans photographe, c’est sûr. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gérard Larcher Sénat Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants