1 min de lecture Coronavirus France

Confinement : livraisons et ventes à emporter interdites à Paris entre 22h et 6h

La maire de Paris l'a annoncé, la préfecture de police l'a confirmé. La livraison et la vente à emporter seront interdits entre 22h et 6h à partir de vendredi, idem pour la vente d'alcool.

Un livreur Uber Eats (illustration)
Un livreur Uber Eats (illustration) Crédit : Koen van Weel / ANP / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

En addition au confinement, la livraison et la vente à emporter par les restaurants et bars, ainsi que la vente et la consommation d'alcool sur la voie publique, seront interdites à Paris à partir de vendredi entre 22h et 6h, a annoncé ce jeudi 5 novembre la préfecture de police (PP). 

"Les services de police ont constaté, particulièrement en soirée et pendant la nuit, des déplacements et des regroupements de personnes dans et aux abords de ces établissements", écrit la PP dans un communiqué.  "De plus, la vente à emporter de boissons alcooliques, notamment par des épiceries de nuit, est susceptible de favoriser des regroupements nocturnes, sans respect des gestes barrières, sur la voie publique voire dans la sphère privée".

Après consultation de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a annoncé dans la matinée la fermeture de "certains débits de boissons", la PP a pris cet arrêté qui, "en pratique, impose donc la fermeture totale de ces établissements entre 22h et 6h". Il "concilie les impératifs sanitaires et la nécessité de préserver l'activité d'un secteur fragilisé par la crise économique" selon le communiqué, qui circonscrit l'arrêté à la seule ville de Paris alors que la maire avait aussi évoqué "la petite couronne". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants