2 min de lecture CAN

Finale de la CAN : "Si vous préférez l'Algérie, retournez en Algérie", lance Dupont-Aignan

Le président de Debout la France a fustigé la minorité de "jeunes" qui préfèrent l'Algérie et "ne respectent pas la France" et leur a conseillé de "retourner en Algérie".

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) Crédit : AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

À quelques heures de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations entre le Sénégal et l'Algérie, Nicolas Dupont-Aignan a conseillé à la minorité de "jeunes" qui préfèrent l'Algérie et "ne respectent pas la France" de "retourner en Algérie"

Le président de Debout la France est revenu sur les célébrations des victoires de l'Algérie en quarts et en demies de la CAN. "Comme tous les Français, j'ai été meurtri de voir des Français arracher le drapeau français brandir le drapeau algérien, ça pose un problème", a-t-il expliqué sur France 2 vendredi 19 juillet.

"J'ai envie de dire à ces jeunes qui sont une minorité je l'espère : la France, elle vous a accueillis, elle vous a nourris, elle vous a éduqués, elle vous a soignés, mais si vous préférez l'Algérie, si c'est mieux l'Algérie que la France, mais retournez en Algérie !", a-t-il poursuivi.

Les Français, à un moment, doivent se faire respecter

Nicolas Dupont-Aignan
Partager la citation

"Est-ce qu'on est obligé de saccager pour manifester une identité ? Il y a beaucoup de gens qui ont la double nationalité et qui ne cassent pas les Champs-Élysées", a-t-il souligné, en ajoutant qu'"on peut aimer son pays d'origine tout en respectant la France". "Ceux qui cassent les Champs-Élysées, ceux qui n'aiment pas la France, personne ne les retient en France", a-t-il insisté, estimant que "les Français, à un moment, doivent se faire respecter".

À lire aussi
Des supporters de l'Algérie fêtent la victoire à Lyon (illustration) police
Jeune gravement blessé à l'oeil vendredi à Lyon : l'IGPN saisie

Paris, Lyon, Marseille mais aussi Montbéliard ou les départements de l'Ain ou la Côte-d'Or ont pris des mesures préventives pour la finale de la CAN afin d'éviter les débordements qui ont suivi les précédents matchs de l'Algérie.

Dans la soirée du 14 au 15 juillet, un total de 282 personnes avaient été arrêtées, principalement lors d'incidents dans plusieurs villes de France lors de célébrations de la victoire de l'Algérie contre le Nigeria en demi-finale et des festivités du 14 juillet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
CAN Nicolas Dupont-Aignan Algérie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants