3 min de lecture Primaire Les Républicains

Entre le FN et Dupont-Aignan, à quel jeu Jean-Frédéric Poisson joue-t-il ?

ÉCLAIRAGE - Idéologiquement "proche" de Marion Maréchal Le Pen, le président du Parti chrétien démocrate est ambigu lorsqu'il s'agit d'évoquer le vote FN et envisage de se rapprocher de Debout La France.

Jean-Frédéric Poisson lors du deuxième débat de la primaire de la droite, le 3 novembre
Jean-Frédéric Poisson lors du deuxième débat de la primaire de la droite, le 3 novembre Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Difficile d'entrevoir - et comprendre - la stratégie de Jean-Frédéric Poisson. Non content de la notoriété qu'il a accumulée ces dernières semaines grâce aux deux premiers débats des 13 octobre et 3 novembre, le président du Parti chrétien démocrate trouve-t-il vraiment son compte dans cette primaire ? Isolé et rappelé à l'ordre après ses propos sur les lobbies sionistes, voilà qu'il se marginalise encore davantage en semant le trouble sur ses intentions en cas de duel Front national-Parti socialiste au second tour de la présidentielle, excluant à la fois l'idée de voter en faveur du parti à la rose et le principe du "ni-ni". "Il n’est pas question que je mette un bulletin socialiste dans une urne (...) Je ne voterai pas socialiste, je ne l’ai jamais fait, je ne vois pas pourquoi je commencerais à 54 ans", expliquait-t-il sur Europe 1 le 7 novembre.

Le Front national prend décidément une place conséquente dans la campagne de Jean-Frédéric Poisson. Le 12 octobre, dans une interview à Valeurs actuelles, il voulait "en finir avec le cordon sanitaire" qui entoure le parti frontiste. "Le FN, qui siège dans toutes nos instances démocratiques, doit donc être considéré comme un parti comme les autres", assurait-il. En une semaine, le successeur de Christine Boutin, plus "proche" idéologiquement de Marion Maréchal-Le Pen et du président du Siel que de Nathalie Kosciusko-Morizet, selon ses propres dires, a réussi à varier de discours à trois reprises. Il a rendu possible (le 31 octobre sur RTL), nié (le 3 novembre sur BFMTV et iTélé) puis de nouveau ouvert la porte à un vote en faveur de Marine Le Pen, sous réserves.

"Ça veut dire que si le projet de madame Le Pen était cohérent et qu’il respectait les valeurs qui sont les miennes, pourquoi pas. Mais comme la probabilité est extrêmement faible sur le sujet, je ne vois pas comment ça serait possible", assurait-il alors. Contacté par RTL.fr, son entourage complète : "S'il s'avérait que Mme Le Pen changeait d'avis sur certains sujets essentiels aux yeux de M. Poisson comme la peine de mort, l'Europe et l'euro, la conception de la laïcité et l'éducation, alors il pourrait envisager de voter pour elle."

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Poisson favorable à un accord avec Dupont-Aignan en 2017

À l'écouter, Jean-Frédéric Poisson n'est donc pas totalement en phase avec Marine Le Pen. Encore plus loin en revanche des aspirations d'Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, ce proche d'Hervé Mariton pourrait très vite prendre la poudre d'escampette et se détourner des Républicains, alors qui il a promis son soutien au vainqueur de la primaire lors du premier débat organisé par RTL, TF1 et Le Figaro. Après le scrutin, il pourrait tenter une autre aventure : celle "des élections législatives aux côtés de Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan", confie son camp à RTL.fr. 

Joint par RTL.fr, Debout la France nous promet qu'aucun rapprochement en ce sens entre les deux hommes "qui se connaissent bien" et se croisent régulièrement sur les bancs de l'Assemblée n'est à l'ordre du jour. La porte n'est toutefois pas totalement close. "Nous sommes ouverts à tous les soutiens", ajoute le parti souverainiste et gaulliste. Entre un ralliement à Marine Le Pen ? À Nicolas Dupont-Aignan ? Au champion de la primaire de la droite du 27 novembre ? Jean-Frédéric Poisson n'a visiblement pas encore fait son choix, la meilleure option pour continuer, lui et son parti, à peser après la primaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Jean-Frédéric Poisson Nicolas Dupont-Aignan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785621333
Entre le FN et Dupont-Aignan, à quel jeu Jean-Frédéric Poisson joue-t-il ?
Entre le FN et Dupont-Aignan, à quel jeu Jean-Frédéric Poisson joue-t-il ?
ÉCLAIRAGE - Idéologiquement "proche" de Marion Maréchal Le Pen, le président du Parti chrétien démocrate est ambigu lorsqu'il s'agit d'évoquer le vote FN et envisage de se rapprocher de Debout La France.
https://www.rtl.fr/actu/politique/entre-le-fn-et-dupont-aignan-a-quel-jeu-jean-frederic-poisson-joue-t-il-7785621333
2016-11-08 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/INm0IrpAeS4gnEzOD9pO9g/330v220-2/online/image/2016/1103/7785584155_jean-frederic-poisson-lors-du-deuxieme-debat-de-la-primaire-de-la-droite-le-3-novembre.jpg