1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron veut encore enjamber les élections
2 min de lecture

Emmanuel Macron veut encore enjamber les élections

ÉDITO - Après les élections régionales, le chef de l’État devrait très vite passer à autre chose. L’idée circule parmi ses proches de vite clarifier la suite du quinquennat.

Emmanuel Macron, le 14 juin 2021
Emmanuel Macron, le 14 juin 2021
Crédit : THOMAS COEX / AFP
L'édito politique d'Olivier Bost du 16 juin 2021
02:35
Emmanuel Macron veut encore enjamber les élections
02:35
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Emmanuel Macron veut encore enjamber les élections régionales et pourquoi pas la présidentielle. Souvenez-vous, l’année dernière, au lendemain du second tour des élections municipales, Emmanuel Macron était immédiatement passé à autre chose. Il avait conclu le chantier de la convention citoyenne pour le climat.

Dans 2 – 3 semaines, après les élections régionales, le chef de l’État devrait aussi très vite passer à autre chose. L’idée circule parmi ses proches de vite clarifier la suite du quinquennat. Il pourrait le faire lors d’une réunion du congrès une piste évoquée par le Canard Enchaîné, pas encore confirmée : Emmanuel Macron exposera au Château de Versailles ou ailleurs sa façon de voir les choses pour les mois qui viennent.

C’est pour enjamber les régionales ? Pas seulement. Emmanuel Macron veut aussi construire un pont avec un second quinquennat. Je sais, c’est un peu conceptuel, mais laissez-moi un instant pour vous expliquer. 

Macron veut lancer des réformes

Emmanuel Macron veut lancer des réformes qui se poursuivront et qui structureront un prochain mandat. Une élection ne se gagne jamais sur un bilan. Son programme, ce serait ses réformes en route et à venir. Sa campagne, c’est le débat que cela va créer. Il se déclarera très tard candidat, mais il aura quand même animé toute la campagne. Ces nouveaux chantiers doivent aussi le sortir des débats autour de l’insécurité. C’est toujours la même stratégie, imposer ses sujets plutôt que de subir ceux des autres, de jouer offensif plutôt qu’en défensive.

Mais, quelle réforme ?

À lire aussi

Moi, absolument pas. Emmanuel Macron, oui, et avec lui, la Cour des comptes. Ça tombe bien, elle vient de rendre opportunément un rapport que lui avait commandé le gouvernement. Et que dit ce rapport ? Qu’il faut réformer les retraites, la sécu, l’État, revoir les dépenses sociales et la politique du logement. 

Ce qu’Olivier Véran, le ministre de la Santé a exprimé à haute voix sur BFM il y a 10 jours : "Il nous reste quelques mois et 5 ans supplémentaires pour faire les réformes". Commentaire amusé de l’un de ses collègues au gouvernement : "Macron doit montrer qu’avec lui, il va encore se passer quelque chose". "Pour enjamber la présidentielle, explique-t-il, il faut de l’élan". Accrochez vos ceintures, ça commence juste après les régionales.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/