1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron testé positif : s'agit-il d'un évènement politique ?

Emmanuel Macron testé positif : s'agit-il d'un évènement politique ?

ÉDITO - La contamination du président de la République restera surtout un sujet de conversation, alors que les vrais événements continuent à tourner autour de la prochaine présidentielle.

Emmanuel Macron, le 1er décembre 2020
Emmanuel Macron, le 1er décembre 2020
Crédit : BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Emmanuel Macron testé positif : s'agit-il d'un évènement politique ?
03:02
Emmanuel Macron testé positif : s'agit-il d'un évènement politique ?
03:02
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
Journaliste

Emmanuel Macron a été testé positif au nouveau coronavirus ce jeudi 17 décembre, créant immédiatement un nouveau sujet de conversation. Juste après avoir appris la nouvelle, le réflexe a souvent été de le dire immédiatement à quelqu'un d'autre. 

Cela a provoqué deux réactions très différentes. Soit ça vous amuse, ce qui n’est pas très sympathique pour une maladie, ou alors ça agace : comment le chef de l’État a-t-il pu l’attraper alors qu’il nous demande de respecter les fameux gestes barrières et même d’ouvrir les fenêtres. Les donneurs de leçons sont rattrapés par les donneurs de leçons. 

Cet épisode a toutes les chances de finir en sujet de conversation pendant les fêtes. Mais ça ne durera probablement que le temps de l’isolement du présidentune petite semaine, et ne passera pas Noël. Cette actualité vient clore une année 2020 dont on ne sait plus quoi retenir, tellement nous avons été abreuvés et fatigués par tant d’infos et de polémiques.

2022, le véritable sujet

La contamination du président ne restera probablement pas comme un événement politique. La politique, la vraie, n’est pas dans la contamination du président mais dans toutes ces réunions, où il voit beaucoup de monde. 

À lire aussi

Le mardi 15 décembre, Emmanuel Macron était avec les chefs de groupes à l’Assemblée nationale, le lendemain, avec tous les lieutenants de sa majorité. Au menu, sans masque, la pandémie qui bloque tout, les régionales, le référendum, la proportionnelle aux législatives… Les voilà, les vrais sujets à l’Élysée. 

Tous les proches d’Emmanuel Macron l’assurent : il n’y a pas de cellule cachée qui prépare 2022. C’est vrai, mais il n’y en a pas besoin, tellement tout le monde y pense tout le temps. Toutes les discussions sont tournées vers la prochaine présidentielle.

Une pandémie omniprésente

Le 16 décembre, dans la salle des fêtes avec François BayrouRichard Ferrand, Christophe Castaner, les conseillers politiques, ils ont parlé des régionales, moment compliqué pour le parti présidentiel qui voudrait encore jouer les faiseurs de rois, avec un peu plus de succès qu’aux municipales. Ils ont parlé du référendum, la surprise du chef, fait pour piéger les écolos et la droite à l’approche de la présidentielle, et puis de la proportionnelle intégrale pour retrouver une majorité à l’Assemblée nationale, après une victoire en 2022. 

Tous ces beaux plans, ces stratégies, ne pourront se déployer que si la Covid-19 arrête un peu d’occuper tout l’espace, tout le temps. La contamination du président est venue le rappeler : ce n’est pas gagné.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/