1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Édouard Philippe fait (encore) passer un message avec ses boutons de manchette
1 min de lecture

Édouard Philippe fait (encore) passer un message avec ses boutons de manchette

Adepte des pointes d'ironie cinglantes, Édouard Philippe a donné un indice sur ses futurs projets pour les mois à venir.

Le Premier ministre Edouard Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe
Crédit : THOMAS COEX / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad

Jusqu'à la dernière minute, Édouard Philippe aura fait passer son message. Au cours de ses trois années de premier ministre d'Emmanuel Macron, ce juppéiste a essuyé de nombreuses critiques : "Trop raide", "trop techno", voire "arrogant". 

Mais cet amateur de boxe, aux pointes d'ironie cinglantes, a encaissé les coups sans broncher. Une fois n'est pas coutume, c'est à travers un petit détail qu'Édouard Philippe fait passer son message. 

Sur Twitter, Thierry Solère, l'un de ses proches, a partagé une photo de l'ancien premier ministre, prise après la démission du gouvernement. Lunettes, chemise blanche sans cravate... mais boutons de manchette. Au delà de l'aspect esthétique, ces accessoires portent souvent un petit message politique. Pour marquer ce jour, il a ainsi choisi des tongs roses. Une allusion aux vacances et au repos qui attendent l'ancien locataire de Matignon.

Lors de sa nomination par Emmanuel Macron au poste de premier ministre, Édouard Philippe portait une paire de boutons de manchette Superman, offerte par ses amis politiques pour ses 46 ans. Pour son premier JT, il portait des boutons de manchette bleu-blanc-rouge. Même chose pour la passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve.

À lire aussi

"L'ancien maire du Havre qu'il est en possède également en forme d'ancre marines, d'autres en forme de baskets pour la jouer "marcheur", mais aussi des Star Wars siglées 'May the force be with you'", raconte Pauline de Saint-Rémy, journaliste politique chez RTL.

En décembre 2017, en pleine crise avec la majorité sur la loi immigration, celui qui était alors premier ministre portait des boutons de manchette en forme d'extincteurs rouges. On ne peut pas faire plus clair.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/