1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Édouard Philippe choisit ses boutons de manchette en fonction des occasions
1 min de lecture

Édouard Philippe choisit ses boutons de manchette en fonction des occasions

CONFIDENTIELS RTL - Le premier ministre Édouard Philippe aime porter des boutons de manchette. Par-delà la coquetterie, ces accessoires portent souvent un petit message politique.

Le Premier ministre Édouard Philippe, le 19 décembre 2017
Le Premier ministre Édouard Philippe, le 19 décembre 2017
Crédit : AFP / Patrick Kovarik
Édouard Philippe choisit ses boutons de manchette en fonction des occasions
03:17
Édouard Philippe choisit ses boutons de manchette en fonction des occasions
03:32
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Vous le savez peut-être : notre premier ministre, Édouard Philippe, a un petit faible pour les boutons de manchette. Ainsi lorsque les premiers portraits du nouveau locataire de Matignon ont fleuri au début du quinquennat, apprenait-on qu'il possède une paire de boutons de manchette Superman offerte par ses amis politiques pour ses 46 ans.

Avec ses chemises à poignets mousquetaires, il les collectionne donc. Mais surtout, il les choisit en fonction des occasions. Pour son premier JT de TF1, il portait des bleu-blanc-rouge tout naturellement. Même chose pour la passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve.

L'ancien maire du Havre qu'il est en possède également en forme d'ancre marines, d'autres en forme de baskets pour la jouer "marcheur", mais aussi des Star Wars siglées "May the force be with you".

Des extincteurs pour éteindre l'incendie du Tokyo-Paris

Mais Édouard Philippe possède également une paire de boutons de manchette que l'on ne connaissait pas encore. Il l'arborait mercredi 20 décembre au matin en arrivant à RTL, où il venait s'expliquer sur les tensions au sein de sa majorité sur le projet de loi immigration, mais aussi sur la polémique née la veille au soir sur de son voyage retour de Nouvelle-Calédonie. À votre avis que portait-il ? Des extincteurs, jolis et rouges comme ceux des pompiers.

À écouter aussi

Voilà qui en dit long. Difficile de dire pour autant s'il a correctement éteint l’incendie. Dans la majorité à l'Assemblée, certains en doutaient.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/