1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les contrôles aux frontières se portent sur "les aéroports et les ports", confirme Djebbari
1 min de lecture

Les contrôles aux frontières se portent sur "les aéroports et les ports", confirme Djebbari

INVITÉ RTL - Les voyageurs franchissant les frontières françaises en voiture ou en train n'auront pas besoin de présenter de test PCR négatif, a déclaré le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, invité RTL Soir du 22 janvier 2021
Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, invité RTL Soir du 22 janvier 2021
Crédit : RTL
Les contrôles aux frontières se portent sur "les aéroports et les ports", confirme Djebbari
09:19
Les contrôles aux frontières se portent sur "les aéroports et les ports", confirme Djebbari
09:24
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

À partir de dimanche minuit, tout voyageur pénétrant sur le territoire français devra se soumettre à un contrôle et être capable de fournir un test PCR négatif, daté de moins de 72 heures, même s'il provient d'un pays appartenant à l'espace Schengen. Mais cette mesure ne s'applique qu'aux voyageurs transitant "par voie aérienne ou portuaire", a expliqué ce vendredi 22 janvier le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari sur RTL.

Invité de RTL Soir, le ministre a d'abord rappelé les exemptions existant "pour le transport routier de marchandises" et pour "les 350.000 travailleurs transfrontaliers qui pourront circuler pour se rendre à leur lieu de travail".

Mais il a aussi reconnu que d'une manière générale, le transport par voie terrestre n'était "pas très contrôlable". "Il y a douze autoroutes transfrontalières qui relient la France à ses pays voisins. (...) Mais aujourd'hui, que ce soit par le train ou par les voitures individuelles, il y a très peu de trafic terrestre 'loisir'. Le plus gros volume de passagers que nous avons, c'est par avion et c'est pour ça que nous portons les restrictions sanitaires sur les voies aérienne et portuaire." Le ministère de l'Intérieur a précisé dans la soirée que les modalités de contrôles sur les routes et dans les gares étaient en cours de calage.

Le but de cette mesure est "de restreindre les flux de circulation des personnes et de nous prémunir des variants" britannique et sud-africain, a rappelé Jean-Baptiste Djebbari, qui a reconnu qu'il y avait "du travail de coordination à faire à l'échelle européenne". Mais il a assuré que tous les personnels des aéroports et des ports français seraient prêts à faire appliquer la mesure dès dimanche matin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/