3 min de lecture Confinement

Coronavirus : Philippe a préparé les esprits à un déconfinement progressif, explique Bost

ÉDITO - La décision du déconfinement est l'une des plus difficiles à prendre pour le gouvernement, en cette période d'incertitude.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : Philippe a préparé les esprits à un déconfinement progressif, explique Bost Crédit Image : Francois Mori / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Camille Sarazin

Le Premier ministre Edouard Philippe a évoqué la perspective du déconfinement mercredi 1er avril devant la commission d’information des députés. La façon d’aborder cette question montre tout le chemin qui a été parcouru par l’exécutif dans cette crise.

Depuis la fin de la semaine dernière, le Premier ministre dit les choses et prend le temps de les expliquer. Tout le monde se pose la question du déconfinement et elle est extrêmement importante. Elle résume presque à elle seule tous les défis de cette pandémie

C’est une illustration, une de plus, de toute la difficulté des incertitudes pour prendre des décisions dans ce moment totalement inédit. C’est même, estime un ministre, "la décision la plus difficile à prendre, à correctement annoncer et à gérer ensuite." 

La décision du déconfinement est loin d’être prise. Nous sommes rentrés dans le confinement, nous sommes rentrés chez nous, sans savoir quand est-ce que nous allions en ressortir… et le gouvernement non plus. 

L'incertitude prévaut

À lire aussi
Une femme portant un masque le 6 mai 2020 (Illustration). coronavirus
Hauts-de-France : quelles contraintes pour les habitants de cette région classée rouge ?

"Nous ne savons pas où nous en sommes dans la pandémie", a résumé un ministre. Il y a beaucoup de théoriciens du pic de contagions, du pire moment de tension pour le système de santé... Mais le propre du pic, résume ce même ministre qui participe aux réunions de crise, c’est qu’"il faut l’avoir passé pour savoir qu’on l’a atteint"

C’est donc la première étape, avant de décréter le début du déconfinement, essayer d’établir le moment où ce sera possible. Là-dessus, aucun ministre ne s’aventure à donner un pronostic. Des scientifiques parlent de quelques semaines, d’autres de quelques mois. 

Ca dépend aussi, Édouard Philippe l’a rappelé, des découvertes, des tests, de ce que nous apprendrons sur le virus dans les jours et les semaines qui viennent. Autrement dit, ça dépend de beaucoup de choses que personne ne maîtrise et c’est normal. 

Un espoir lointain et incertain

Mais alors pourquoi parler dès maintenant du déconfinement ? Cette fin donne une perspective et c’est bien ce qu’a expliqué le Premier ministre. Je suis même tenté de dire un espoir. Un espoir lointain incertain puisque que personne ne sait quand s’amorcera cette fin de confinement, c’est un horizon pour notre moral à tous

Personne ne sait, ce qui n’est pas habituel, dans notre monde hyper-informé et hyper-connecté. C’est là encore l’illustration qu’il est vraiment difficile de gouverner dans ces circonstances. Il faudra encore accepter une part de tâtonnement, d’hésitation.

Il n’y a pas de précédents, de modèle à suivre, d’expérience d’une pandémie mondiale de cette ampleur. Il n’y a pas de procédure. C’est pour ça que des équipes autour du ministère de la Santé y travaillent : pour anticiper ce moment. De la même manière, le redémarrage de l’économie doit être anticipé parce que ça aussi ça ne sera pas évident.

Une décision compliquée à annoncer

Le déconfinement est compliqué à annoncer. Il faudra gérer des questionnements légitimes, des polémiques et des frustrations. Édouard Philippe hier a préparé les esprits à un déconfinement progressif. Il ne concernera peut-être pas toutes les régions, pas les plus infectées, peut-être pas les personnes à risque, les personnes âgées… 

Dans un premier temps, il sera (peut-être là aussi) possible de reprendre une vie normale après un test sérologique ou un suivi en temps réel de vos déplacements et de vos rencontres. Pour résumer, quelles que soient les solutions retenues, il n’y aura pas un soir l’annonce d’un déconfinement général pour tout le monde en une fois. Nous ne ferons pas la fête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants