1 min de lecture Confinement

Coronavirus : Philippe juge "probable" que le "déconfinement" ne se fasse pas "en une fois"

A l'Assemblée nationale ce mercredi 1er avril, le Premier ministre a évoqué des scénarios prévoyant un "déconfinement" par classes d'âge ou par région.

Le Premier ministre Edouard Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

C'est depuis l'Assemblée nationale ce mercredi 1er avril qu'Edouard Philippe s'est exprimé sur l'"après confinement". Le Premier ministre a jugé "probable" que le déconfinement en France ne se fasse pas "en une fois, partout et pour tout le monde", en espérant pouvoir présenter une ébauche de stratégie "dans les jours, les semaines qui viennent".

"Nous avons demandé à plusieurs équipes de travailler sur cette question du déconfinement, en étudiant l'opportunité, la faisabilité d'un déconfinement régionalisé ou sujet à une politique de tests - et si oui laquelle - ou en fonction de classes d'âges", a expliqué le Premier ministre, "nous sommes en train de travailler et d'expertiser des scénarios". Pour le moment, le confinement général en France est prévu jusqu'au mercredi 15 avril.


Ce mercredi 1 avril se tenait la première audition d'Édouard Philippe et Olivier Véran, devant l'Assemblée nationale. Le Premier ministre et le ministre de la Santé sont actuellement interrogés au sujet de "l'impact, de la gestion et des conséquences" de l'épidémie de coronavirus en France. C'est dans ce cadre-là que le Premier ministre a donné de premières pistes sur ce qui nous attendait après cette période de confinement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants