2 min de lecture Tourisme

Coronavirus : des députés LR proposent de reporter une partie des vacances d'été

Trente députés Les Républicains, demandent à travers un communiqué, le report de la première quinzaine de juillet à la première quinzaine de septembre. Ils suggèrent également le report de la rentrée des classes à la mi-septembre.

Une plage de La Grande-Motte, fermée en raison du coronavirus
Une plage de La Grande-Motte, fermée en raison du coronavirus Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Marie Gingault et AFP

Si l'épidémie du coronavirus a mis à mal grand nombre de secteurs, le tourisme se retrouve impacté de plein fouet par les restrictions du confinement. Le flou qui règne autour de la saison estivale faire peur aux professionnels, pour qui cette période est déterminante. 


Si les bars, cafés et restaurants ne sont pas prêt de réouvrir dans l'immédiat, les vacances d'été qui se profilent, s'annoncent également compliquées pour les établissements d'accueil.  Ce vendredi 24 avril, trente députés Les Républicains (LR) ont réclamé des "clarifications urgentes pour le tourisme". Ceux-ci suggèrent notamment le report des congés de début juillet, à début septembre. 

Dans un communiqué, ces élus, emmenés par le député du Vaucluse Julien Aubert, font part des "interrogations nombreuses des professionnels du tourisme, inquiets pour la saison estivale" au vu de la crise du coronavirus. Les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration doivent quant à eux s'entretenir ce vendredi avec Emmanuel Macron.

Reporter les congés de la première quinzaine de juillet sur la première quinzaine de septembre

Requête des députés Les Républicains
Partager la citation

Dans leur requête, ces députés parmi lesquels figurent le vice-président LR Marc Le Fur ou Philippe Gosselin, demandent au gouvernement d'"indiquer clairement si les plages, campings, parcs naturels seront rouverts au public d'ici à début juillet". 

À lire aussi
Des espagnols en train de bronzer sur a plage de Las Teresitas à Tenerif, aux Canaries. Espagne
Déconfinement : l'Espagne pourrait accueillir certains touristes étrangers dès fin juin

Les élus dans leur communiqué, demandent si concernant l'hôtellerie-restauration, "des mesures particulières sont prévues concernant leur taxation cet été". Ils relaient également les interrogations des Français sur la prise de congés et la fermeture des frontières.

Prenant en compte les "risques pesant sur les réservations en juillet", les élus suggèrent notamment "de reporter les congés de la première quinzaine de juillet sur la première quinzaine de septembre, en reportant également à la mi-septembre la rentrée des classes". 

Des vacances "made in France" ?

Les députés proposent également "que le gouvernement prévoie un dispositif de défiscalisation sur les réservations en France". Il s'agirait, disent-ils, de lancer "une grande campagne 'Partons en France' soutenue par l'État", dont l'objectif est d'aider les professionnels du tourisme, mais aussi d'"éviter que des Français ne réimportent l'épidémie d'un autre pays à leur retour", précise le communiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants