1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus et vacances d'été : à quoi faut-il s'attendre ?
2 min de lecture

Coronavirus et vacances d'été : à quoi faut-il s'attendre ?

Frontières contrôlées, bars fermés, plages interdites... En plein confinement, difficile d'imaginer les prochaines vacances d'été.

Les plages niçoises sur la Côte d'Azur.
Les plages niçoises sur la Côte d'Azur.
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Esther Serrajordia & AFP

Confinés depuis plus d'un mois et à l'approche des vacances d'été, les Français s'interrogent. Pourra-t-on partir ? Si oui, où ? Pour l'instant, aucune certitude ne peut être donnée sur les vacances d'été. Les membres du gouvernement appellent à la patience, mais quelques pistes ont été lancées. 

Premièrement, ceux qui comptaient partir à l'étranger vont sûrement devoir se raviser. Lors de sa conférence de presse, dimanche 19 avril, le Premier ministre Édouard Philippe a préparé les Français à des vacances d'été toujours à l'ombre du coronavirus, en disant craindre que des voyages loin à l'étranger ne soient pas avisés dans l'immédiat.


"Est-ce que l'on peut réserver une maison, une location, une place de camping ou un hôtel au mois de juillet ou au mois d'août en France ou à l'étranger ? Je crains qu'il ne soit pas raisonnable d'imaginer voyager loin à l'étranger très vite", a-t-il déclaré. Le Premier ministre a notamment souligné qu'il n'était "pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement" et a émis des doutes sur "les conditions d'entrée ou de ré-entrée sur le territoire national". 

Les plages pourraient restées fermées

S'il apparaît ainsi difficile de voyager à l'étranger, cela ne veut pas pour autant dire que les Français pourront se retrouver sur les plages de l'hexagone. "On ne veut pas 300.000 personnes sur les plages", a expliqué une source gouvernementale à Franceinfo, ajoutant que, malgré la fin du confinement le 11 mai, les plages pourraient rester fermées jusqu'à la mi-juin. 

À lire aussi

De plus, une date officielle de réouverture des cafés-bars-restaurants ainsi que hôtels-campings n'a pas encore été donnée. La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a déclaré ce mercredi ne "pas confirmer" l'hypothèse d'une réouverture pour le 15 juin, dans l'attente du plan d'aide promis par le gouvernement pour ce secteur sinistré. 

Dans tous les cas, il est difficile d'imaginer les campings et hôtels remplis comme ils ont l'habitude de l'être lors des périodes estivales car les gestes barrières doivent continuer même après la fin du confinement. 

Ce ne seront pas des vacances d'été comme les autres

Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique

Ajoutons à cela que dans plusieurs départements, les locations touristiques et saisonnières ont été interdites afin de limiter l'afflux de touristes durant la période de confinement. Cette interdiction, datant de début avril, pourrait être prolongée. 

Enfin, pour l'instant, la SNCF n'a pas dévoilé son plan de redémarrage. Le PDG Jean-Pierre Farandou a affirmé mercredi 15 avril que le "'jour d'après' sera progressif" et a prôné en particulier "le port du masque obligatoire" pour les passagers, ce qui selon lui permettrait de lever à bord des règles de distanciation qui "paraissent très, très compliquées à aborder".

Sur Europe 1, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a répété : "Ce ne seront pas des grandes vacances comme d'habitude". "Des indications seront probablement données d'ici le début du mois de juin", a-t-il assuré. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/