1 min de lecture Confinement

Confinement : des centaines de restaurateurs "à bout" adressent une tribune au Président

Des grands noms de la gastronomie et des centaines de restaurateurs demandent de nouvelles "solutions" pour leur secteur, face aux efforts consentis pendant la crise sanitaire.

Un restaurant parisien fermé, le 14 mai 2020.
Un restaurant parisien fermé, le 14 mai 2020. Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Coline Daclin Journaliste

"Monsieur le président, au nom de tous les restaurateurs, silencieux et à bout..." C'est en ces mots que des centaines de restaurateurs, y compris des grands noms du métier comme Mathieu Pacaud, Guy Savoy, Stéphanie Le Quellec ou Anne-Sophie Pic, se sont adressés à Emmanuel Macron pour l'alerter sur leurs difficultés. Ils demandent à être reçus à l'Élysée, et que de nouvelles solutions leur soient apportées face à la crise sanitaire.

Leur tribune, publiée dans Le Figaro, rappelle leurs efforts menés pendant la crise sanitaire, face aux fermetures liées au couvre-feu et aux deux confinements.

Dans ce contexte difficile, ils dénoncent la réouverture tardive des restaurants par rapport aux autres commerces et le discours politique du président de la République. "En vous entendant, la France et les Français pensent que nous sommes bien lotis, alors qu’en réalité vous sacrifiez notre profession en refusant d’apporter les mesures indispensables à notre survie", déplorent-ils. 

Une aide insuffisante ?

Pour les restaurateurs réunis en deux collectifs, l'aide annoncée d'un montant équivalent à 20% de leur chiffre d'affaires n'est pas suffisante, car elle n'est prévue que pour la période du 1er décembre au 20 janvier. Et ce "alors que nous avons été fermés près de six mois pendant cette année 2020", regrettent les travailleurs.

À lire aussi
Coronavirus France
Couvre-feu : plusieurs fêtes illégales interrompues ce week-end en France

"Voulez-vous nous faire regretter de ne pas avoir licencié une partie de nos personnels ?", demandent les signataires de la tribune, exigeant du Président qu'il ne "sous-estime pas la colère qui monte". 

Les restaurateurs rappellent également l'importance du secteur pour l'économie française, notamment parce que les restaurants font vivre de nombreux producteurs dans le pays. "Nous produisons, à nous seuls, 10 % du PIB de notre pays", soulignent les signataires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Restauration Tribune
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants