1 min de lecture Politique

Brigitte Macron : une banderole "tu es belle" déployée à Périgueux

Samedi 7 septembre, deux artistes ont déployé une banderole sur un pont de la ville louant la beauté de la Première Dame.

Brigitte Macron, le 25 août 2019
Brigitte Macron, le 25 août 2019 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Le message est écrit en lettres majuscules blanches sur fond noir. "Tu es belle Brigitte", peut-on lire sur une banderole déployée sur un pont de Périgueux (Dordogne) samedi. Un message de soutien à la Première dame alors que le Premier ministre brésilien Jair Bolsonaro et un de ses ministres sont à l'origine d'une série d'attaques sur son physique.

"Je pense que ça dépasse complètement la politique, c'est juste une attaque contre une femme, c'est honteux", a confié ADNX, l'un des deux artistes à l'origine de la banderole à France Bleu Périgord. Avec son acolyte Klemere, ils souhaitaient dénoncer le machisme et l'âgisme visant Brigitte Macron.

"Bolsonaro, c'est l'archétype du macho autoritaire", poursuit-il, précisant que leur travail cherche à "dénormaliser le machisme et les travers de la société en général."

"C'était l'occasion de faire passer un message", complète Klemere, qui a eu l'idée de la banderole. Choisir de la déployer sur un pont est également tout un symbole : "Le pont, c'est fait pour réunir les gens. Notre message a la même vocation", précise-t-il.

Brigitte Macron "vraiment moche"

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 14 juillet 2020, Place de la Concorde Élysée
Macron fait son mea culpa sur la forme... mais pas sur le fond de sa politique

Fin août, Jair Bolsonaro avait publié un commentaire Facebook, aujourd'hui supprimé, dans lequel il se moquait du physique de Brigitte MacronUne vague de soutien à la Première dame avait alors émergé sur les réseaux sociaux, si bien que celle-ci avait tenu à remercier personnellement les Brésiliens et Brésiliennes ayant pris sa défense.

Début septembre, l'histoire s'est répétée lorsqu'un ministre brésilien a insisté, qualifiant Brigitte Macron de "vraiment moche". Son service de presse s'est immédiatement excusé, sans que cela n'apaise l'indignation. La fille de Brigitte Macron, Tiphaine Auzière, a notamment entrepris de lancer le hashtag #BalanceTonMiso pour s'attaquer au sexisme et à la misogynie en politique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Dordogne Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants