1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Assemblée nationale : les Insoumis boycottent l'équipe de football, la majorité dénonce une "instrumentalisation"
2 min de lecture

Assemblée nationale : les Insoumis boycottent l'équipe de football, la majorité dénonce une "instrumentalisation"

VU DANS LA PRESSE - Traditionnellement exempte des considérations politiques, l'équipe de foot du Palais-Bourbon est secoué par le boycott d'une partie des élus, en raison de la présence du RN dans ses rangs.

Un ballon de football (illustration).
Un ballon de football (illustration).
Crédit : AFP/B.Langlois
micro generique
Benoît Leroy

Une présence qui dérange. Ce mardi 27 septembre, nos confrères du Parisien révèlent que les députés de la France insoumise et les socialistes ont décidé de boycotter le prochain match caritatif de l'équipe de France de football de l'Assemblée nationale, en raison de la présence, dans leur effectif, de plusieurs issus du Rassemblement national.

Un revirement de dernière minute, puisque le prochain match de l'équipe est prévu ce mercredi 28 septembre, au pied de la tour Eiffel à Paris. Cette décision est d'autant plus surprenante que, dans un premier temps, les députés déjà présents dans l'équipe avait accepté que les élus issus du RN face leur entrée dans l'effectif, pour la première fois, suite à l'élection de 89 députés en juin dernier. En effet, jusqu'ici, l'équipe refusait systématiquement toute participation d'un élu d'extrême droite.

"On n’avait pas anticipé qu’il y avait tous ces députés RN dans l’équipe de foot. On était chaud pour jouer, alors on a dit oui, comme d’habitude, comme dans la mandature précédente. Mais la question de notre participation s’est posée quand on a su qu’il pourrait y avoir des députés RN", se défend-on désormais dans le camp insoumis. 

La victoire de Meloni en Italie, raison de ce revirement ?

Moins de 48 heures après la victoire historique du parti post-fasciste de Giorgia Meloni en Italie, le contexte international pourrait bien être l'une des raisons du revirement des deux partis de la Nupes.

À lire aussi

Pour ceux qui restent dans l'équipe, on dénonce "une instrumentalisation" et une "prise en otage" de l'événement, comme l'a confié Karl Olive, à nos confrères. "De quel droit devrait-on interdire à tel ou tel joueur député de participer selon son parti ? Les étiquettes doivent rester dans le short", s'est-il emporté.

Après le football, le rugby pourrait bien être concerné prochainement. En effet, les élus socialistes ont indiqué qu'ils ne participeraient pas au prochain match autour du ballon ovale de l'hémicycle "si le RN est présent". Comme quoi, les turbulences ont lieu en dehors du terrain pour les députés, aussi.

Dans la soirée, BFMTV et France Info ont indiqué que la présidente du groupe Renaissance Aurore Bergé avait "recommandé" aux députés de la majorité présidentielle de ne pas se rendre au match caritatif. Des informations confirmés par le service politique de RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.