2 min de lecture Alexandre Benalla

Affaire Benalla : le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée mis en cause

La commission d'enquête du Sénat rend ses conclusions ce mercredi 20 février, au lendemain du placement en détention d'Alexandre Benalla et Vincent Crase.

Alexis Kohler, le général Lionel Lavergne et Patrick Strzoda
Alexis Kohler, le général Lionel Lavergne et Patrick Strzoda Crédit : BERTRAND GUAY / AFP - FRANCOIS GUILLOT / AFP - Alain JOCARD / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

La commission d'enquête sénatoriale sur l'affaire Benalla a demandé au Bureau du Sénat de saisir la justice pour "faux témoignage" de la part d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, comme l'annonçait RTL la veille. Les deux hommes sont placés en détention provisoire depuis mardi pour violation de leur contrôle judiciaire.

Dans une lettre adressée au président du Sénat Gérard Larcher, dont l'AFP a eu connaissance mercredi 20 février, la commission met également en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'ÉlyséePatrick StrzodaAlexis Kohler et le général Lionel Lavergne, les soupçonnant d'"omissions, incohérences" et "contradictions".

"Tout témoignage mensonger devant une commission d'enquête parlementaire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende", rappellent dans leur lettre le président de la commission Philippe Bas et les deux corapporteurs, Jean-Pierre Sueur et Muriel Jourda.

À lire aussi
Ismaël Emelien, le 15 mai 2017 au niveau de l'Arc de Triomphe à Paris gouvernement
Affaire Benalla : Ismaël Emelien confirme avoir été entendu par l'IGPN en janvier

Ils ont retenu une part significative de la vérité à la commission

La commission d'enquête sénatoriale
Partager la citation

Concernant Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, et le général Lionel Lavergne, chef du Groupe de Sécurité de la Présidence de la République (GSPR), la commission estime avoir "bénéficié d'utiles informations" de leur part mais elle a "également mis au jour dans leurs déclarations un certain nombre d'omissions, d'incohérences et de contradictions", est-il indiqué dans la lettre.

Ces trois hauts responsables "ont retenu une part significative de la vérité à la commission", notamment "sur le périmètre de la mission de sécurité exercée par Alexandre Benalla", juge la commission, qui demande au Bureau du Sénat "de saisir le ministère public", qui pourra "procéder aux investigations qu'il jugera opportunes afin de déterminer s'il y a lieu de donner des suites judiciaires à ces déclarations". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Sénat Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797000493
Affaire Benalla : le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée mis en cause
Affaire Benalla : le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée mis en cause
La commission d'enquête du Sénat rend ses conclusions ce mercredi 20 février, au lendemain du placement en détention d'Alexandre Benalla et Vincent Crase.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-benalla-trois-hauts-responsables-a-l-elysee-mis-en-cause-7797000493
2019-02-20 11:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EadmOaIYBCa3RUbavsjCbg/330v220-2/online/image/2019/0220/7797000839_template-hd.png