1 min de lecture Alexandre Benalla

Benalla : Philippe refuse "qu'on mette en cause" la cheffe de la sécurité de Matignon

VIDÉO - Le premier ministre a expliqué, face aux députés à l'Assemblée nationale que la cheffe de la sécurité de Matignon "a montré un très haut niveau d’exigence sur ce que peut être sa fonction".

Édouard Philippe et le gouvernement à l'Assemblée nationale le 24 juillet 2018 à Paris.
Édouard Philippe et le gouvernement à l'Assemblée nationale le 24 juillet 2018 à Paris. Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

L'affaire Benalla poursuit le gouvernement jusqu'à l'Assemblée nationale. Ce mardi 12 février, lors des questions au gouvernement, Édouard Philippe a été interpellé à plusieurs reprises par les députés de l'opposition. 

"Nous faisons la transparence, et la justice prononcera le cas échéant les condamnations qui s'imposent et c'est très bien ainsi. Je vous le dis comme je le pense", a lancé le premier ministre, en réponse au député Les Républicains Philippe Gosselin. 

Et d'ajouter : "Dans la question de monsieur le député, on laisse à penser que nous couvririons des choses, que nous cacherions des choses, eh bien non. Et vous pouvez me pointer du doigt", a-t-il lancé au chef des députés Les Républicains Christian Jacob, "il n'en est rien, nous faisons la transparence". 

Je n'accepte pas qu'on mette en cause

Partager la citation

Le Premier ministre est revenu sur le rebondissement de l'affaire Benalla impliquant Matignon, qui a conduit à la démission de la cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM), la commissaire Marie-Élodie Poitout. 

À lire aussi
L'ancien chargé de mission d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla, le 24 février 2018 Alexandre Benalla
Alexandre Benalla nostalgique sur Instagram ?

Édouard Philippe a déclaré face aux députés : "Comme je tiens à ne pas accuser et charger des fonctionnaires de l'État qui ont pris la décision pour éviter les rumeurs et les soupçons de se mettre en retrait de leur activité. Je pense à la commissaire de policer qui dirigeait la sécurité de Matignon. Sa décision est à son honneur. Je n'accepte pas qu'on la mette en cause. Elle a montré un très haut niveau d’exigence sur ce que peut être sa fonction".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Justice Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796529810
Benalla : Philippe refuse "qu'on mette en cause" la cheffe de la sécurité de Matignon
Benalla : Philippe refuse "qu'on mette en cause" la cheffe de la sécurité de Matignon
VIDÉO - Le premier ministre a expliqué, face aux députés à l'Assemblée nationale que la cheffe de la sécurité de Matignon "a montré un très haut niveau d’exigence sur ce que peut être sa fonction".
https://www.rtl.fr/actu/politique/benalla-philippe-refuse-qu-on-mette-en-cause-la-cheffe-de-la-securite-de-matignon-7796529810
2019-02-12 19:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ulKtoRZjpvttwI5JLd6edA/330v220-2/online/image/2018/0802/7794299454_edouard-philippe-et-le-gouvernement-a-l-assemblee-nationale-le-24-juillet-2018-a-paris.jpg