1 min de lecture Alexandre Benalla

Affaire Benalla : "Il y a des zones d'ombres", juge Philippe Bas sur RTL

INVITÉ RTL - Philippe Bas, président de la commission des Lois au Sénat, dit ne pas avoir été entièrement convaincu par l'audition d'Alexandre Benalla et affirme que plusieurs doutes subsistent, notamment sur son rôle à l'Élysée.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Affaire Benalla : "Il y a des zones d'ombres", juge Philippe Bas sur RTL Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Thibaut Deleaz

Alexandre Benalla a été auditionné par la commission des Lois du Sénat mercredi 19 septembre. Une prestation qui n'a "pas entièrement" convaincu Philippe Bas, le sénateur (LR) qui président la commission.

"Nous avons apprécié que Monsieur Benalla se montre coopératif", a-t-il affirmé. L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron avait, après avoir été convoqué, violemment critiqué les sénateurs dans la presse.

Pour le sénateur, "il y a des zones d'ombres que nous voulons encore éclaircir", notamment le rôle précis d'Alexandre Benalla à l'Élysée. L'ancien collaborateur du chef de l'État a réfuté avoir eu un rôle de garde du corps, pourtant, note Philippe Bas, "sur les photos et les vidéos, [on le voit] dans un rôle de protection rapprochée".

À lire aussi
Alexandre Benalla lors de son audition par la commission d'enquête du Sénat le 19 septembre 2018 polémique
Alexandre Benalla a quitté l'Élysée avec un téléphone crypté

Le flou subsiste autour du port d'arme

Sur l'autorisation de port d'arme accordée à Alexandre Benalla, le président de la commission ne semble pas convaincu non plus. L'ancien chargé de mission assure l'avoir demandée pour sa "sécurité personnelle", alors qu'elle lui a été accordée pour des raisons professionnelles.

Philippe Bas se dit "surpris" de la version d'Alexandre Benalla. Pour lui, "ça n'est tout simplement pas possible et acceptable" qu'un collaborateur du Président soit équipé d'une arme. Il reste donc encore des éléments à éclaircir, ce qui fait dire à Philippe Bas que "le travail de la commission d'enquête n'est pas encore terminé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794853404
Affaire Benalla : "Il y a des zones d'ombres", juge Philippe Bas sur RTL
Affaire Benalla : "Il y a des zones d'ombres", juge Philippe Bas sur RTL
INVITÉ RTL - Philippe Bas, président de la commission des Lois au Sénat, dit ne pas avoir été entièrement convaincu par l'audition d'Alexandre Benalla et affirme que plusieurs doutes subsistent, notamment sur son rôle à l'Élysée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-benalla-il-y-a-des-zones-d-ombres-juge-philippe-bas-sur-rtl-7794853404
2018-09-19 20:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vrxRiO_E2n7XnGy1iT667Q/330v220-2/online/image/2018/0919/7794854188_philippe-bas-president-de-la-commission-des-lois-au-senat.jpg