1 min de lecture EELV

2019, l'année où Yannick Jadot a percé en politique, selon Pauline de Saint-Rémy

ÉDITO - 2019 est l'année de la gloire pour Yannick Jadot et EELV, grâce à une troisième place aux élections européennes de mai, vécue comme une victoire politique, estime Pauline de Saint-Rémy.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
2019, l'année où Yannick Jadot a percé sur la scène politique française Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Benoît Collet

En 2019, Yannick Jadot est devenu la star de l'écologie politique française grâce à la troisième place de son parti, Europe Écologie-Les Verts, aux élections européennes. Le 26 mai au soir, l'annonce du résultat sonne comme une revanche aux oreilles de Yannick Jadot, qui avait du s'effacer derrière le socialiste Benoît Hamon lors de la présidentielle de 2017.

Son score aux européennes semble confirmer au leader écologiste que sa stratégie d'autonomisation par rapport aux autres partis est la bonne. Durant les mois qui ont précédé le scrutin, Yannick Jadot a dû batailler pour maintenir cette indépendance politique. En décembre 2018, il refuse de faire liste commune avec Ségolène Royal.

 "Je n'ai pas envie que mes enfants me disent que j'ai préféré sauver les socialistes plutôt que le climat", déclare-t-il alors. Il doit aussi ferrailler contre la liste La République en marche (LaREM) qui recrute de nombreux écologistes, ainsi que la concurrence rouge-verte de Jean-Luc Mélenchon sur sa gauche.

Rassembler de la France Insoumise à Jean-Louis Borloo

S'il n'a pas réussi à battre le score historique de Daniel Cohn-Bendit aux européennes de 2009, Yannick Jadot voit tout de même sa courbe de popularité monter en flèche. Il appelle dès lors de ses vœux à la création d'un "grand "mouvement de l'écologie politique capable de conquérir le pouvoir".

À lire aussi
Agnès Buzyn, Rachida Dati et Anne Hidalgo élections municipales
Municipales à Paris : entre Hidalgo, Dati et Buzyn où en sont les alliances ?

Yannick Jadot entend rassembler de la France Insoumise à Jean-Louis Borloo mais refuse de passer des accords d'appareils. Pour les prochaines élections municipales, il envisage de s'allier avec des maires de droite.

Dix ans après Cohn-Bendit, Yannick Jadot a décidé d'ouvrir les portes et les fenêtres d'EELV. Alors que les questions environnementales n'ont jamais autant préoccupées les Français et que tous les partis tâchent de verdir leurs programmesle chemin de Jadot vers 2022 reste cependant loin d'être clairement tracé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
EELV Politique Yannick Jadot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants