1 min de lecture Élections européennes

EELV : Yannick Jadot mis en garde contre "un péché d’orgueil et d’isolement"

Plusieurs personnalités écologistes et de gauche ont mis en garde Yannick Jadot et EELV mercredi 5 juin contre le "péché d'orgueil et d'isolement" après leur bon résultat aux élections européennes.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
EELV : Yannick Jadot mis en garde contre "péché d'orgueil et d'isolement" Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Thomas Pierre

La tête de liste d’EELV n’en finit plus de crier victoire depuis son score surprise de 13.5% des voix aux élections européennes. Dans une interview remarquée au journal Le Monde mercredi 5 juin, l’eurodéputé écolo explique vouloir "donner (à son parti) les moyens de conquérir le pouvoir". 

Il désigne même quatre grandes villes à remporter lors des élections municipales : Paris, Nantes, Rennes et Toulouse. Mais il refuse de s’engager dans une stratégie de recomposition de la gauche. Citant les chefs de file du Parti communiste, du Parti socialiste et de Génération.s, il lâche : "Je ne participerai pas à un rafistolage du paysage politique du XXème siècle".

La réponse n’aura pas tardé. Une tribune publiée par le journal Libération mercredi 5 juin met en garde EELV contre le "péché d’orgueil et d’isolement". 

Une hirondelle de 13,5% de voix ne fait pas le printemps"

Tribune contre le "péché d’orgueil et d’isolement"
Partager la citation

160 personnalités du parti communiste à la France insoumise y ont apposé leur signature, dont l’ancien candidat à la présidentielle Noël Mamère et la numéro 2 de la liste européenne, Michele Rivasi. "Une hirondelle de 13,5% de voix ne fait pas le printemps de la transformation sociale et écologique", préviennent-ils. Ils demandent à Yannick Jadot et à la direction du parti "d’abandonner l’esprit de clocher".

À lire aussi
Le réchauffement des mers s'est encore accéléré en 2014 environnement
Réchauffement climatique : les Français ont une "prise de conscience réelle"

Le patron du parti, David Cormand, avait pourtant bien adopté un ton bien plus prudent dans une interview au Huffington Post, mardi : "Il faut commencer par (…) respecter tout le monde. Nos électeurs ne nous ont pas donné un blanc-seing, mais une exhortation à agir. On est très humbles."

Hors micro, son entourage s’est montré encore plus cash : "On doit se méfier et bien regarder le paysage politique. Le résultat ne nous donne aucun droit. Gare à l’arrogance d’EELV".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Yannick Jadot EELV
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants