2 min de lecture Politique

Jean-Luc Mélenchon propose un accord de "gouvernement commun" à Yannick Jadot

Le leader de La France insoumise souhaite créer "un accord de gouvernement commun" avec le chef de file d'EELV. L'eurodéputé écologiste avait déjà déclaré être "favorable" à un "débordement populaire".

Jean-Luc Mélenchon lors de l'Assemblée représentative de la France Insoumise le 23 juin 2019
Jean-Luc Mélenchon lors de l'Assemblée représentative de la France Insoumise le 23 juin 2019 Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Lilas Fournier et AFP

Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France insoumise (LFI), a proposé à Yannick Jadot, l'homme fort d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), un accord de "gouvernement commun d'état d'urgence écologique et sociale" avec les Insoumis, lors d'un entretien accordé à 20minutes publié mardi 3 décembre. 

Le chef de file de LFI avait soumis l'idée, en début d'année, d'une "fédération populaire" qui mettrait en avant l'écologie et le social. Mais le rapport de force s'était inversé en mai, après les élections européennes. LFI n'avait récolté que 6,3% des votes, contre 13,5% pour EELV. Yannick Jadot avait promu "l'affirmation de l'écologie", via une liste autonome d'EELV. 

"J’ai proposé la fédération populaire de ceux qui veulent la transition écologique et sociale. Je n’ai pas été entendu : à l’époque Yannick Jadot n’en voulait pas", a affirmé Jean-Luc Mélenchon, qui dit "ne pas être rancunier". "Un gouvernement commun d’état d’urgence écologique et sociale est un bon objectif. Jadot y est-il prêt avec les Insoumis ?", a-t-il ensuite questionné. 

Une union possible ?

Le député des Bouches-du-Rhône estime que les deux partis de gauche ont en commun de vouloir "fédérer les Français" pour "changer la production et la consommation, et financer les infrastructures publiques pour faire face au changement climatique". Un changement qui ne pourra, selon l'homme politique, "se limiter aux comportement écologiques individuels" et devra permettre une confrontation "contre les intérêts particuliers de la finance".

À lire aussi
Édouard Philippe lors de son discours sur les retraites mercredi 11 décembre 2019 réforme des retraites
Retraites : "Pension minimale de 1.000 euros par mois pour une carrière au Smic”, annonce Philippe

La proposition de Jean-Luc Mélenchon fait écho aux déclarations récentes du député Insoumis François Ruffin. Celui-ci avait proposé de constituer "un front populaire écologique" qui allierait "rouges et verts". Dans un entretien à Libération début novembre, Yannick Jadot avait répondu "ne pas du tout se sentir incompatible" avec le député et être "depuis longtemps favorable" à cette idée de "débordement populaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Jean-Luc Mélenchon Yannick Jadot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants