2 min de lecture Climat

En France, 2019 a été la troisième année la plus chaude

Après 2014 et 2018, l'année 2019 a été la troisième année la plus chaude en France métropolitaine selon Météo-France.

La canicule (illustration)
La canicule (illustration) Crédit : AFP
Charles Deluermoz et AFP

Avec deux épisodes exceptionnels de canicule et un record absolu de 46°C, l'année 2019 a été la troisième année la plus chaude en France métropolitaine. La température moyenne annuelle de 13,7°C a dépassé la normale (moyenne de référence sur la période 1981-2010) de 1,1°C, plaçant 2019 au troisième rang derrière 2018 (+1,4°C) et 2014 (+1,2°C), explique Météo France dans un communiqué.

L'année a été marquée par deux vagues de chaleur d'une "intensité exceptionnelle" en juin et en juillet. Le record absolu de température pour la France a été dépassé, avec 46°C enregistré le 28 juin à Vérargues (Hérault). Durant l'été, la moitié des stations de mesure de Météo-France ont battu des records.

Du côté des précipitations, l'année a été en moyenne proche de la normale, mais contrastée. De janvier à septembre, les pluies ont été déficitaires, un déficit associé à la chaleur qui a provoqué une sécheresse du Grand-Est au Massif central et sur le pourtour méditerranéen à la fin de l'été. Cet épisode de sécheresse a atteint des records dans le centre de la France pendant l'été.

Deuxième année la plus chaude au monde

En revanche, les précipitations ont été "très abondantes" d'octobre à décembre, avec un excédent proche de 60%, ce qui a contribué "au retour à la normale de la pluviométrie annuelle", a précisé Météo-France.

À lire aussi
Le professeur Raoult à Marseille, le 26 février 2020. changement climatique
Didier Raoult émet des doutes sur le réchauffement climatique

Au-delà des deux canicules extraordinaires, l'année écoulée a subi plusieurs autres événements remarquables, notamment un épisode pluvio-orageux accompagné d'une tornade en juillet en Haute-Corse, plusieurs épisodes méditerranéens intenses accompagnés d'inondations dévastatrices à l'automne, et un épisode neigeux précoce en plaine sur le Centre Est en novembre.

La hausse de la température, accompagnée d'une multiplication des événements météorologiques extrêmes liés au réchauffement de la planète, est en ligne avec les prévisions des climatologues.

Au niveau mondial, 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, concluant une décennie record, selon le service européen Copernicus. L'année écoulée se classe deuxième, à seulement 0,04°C derrière 2016, qui reste l'année la plus chaude, mais marquée par un épisode El Niño particulièrement intense, qui a accentué le réchauffement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Canicule Météo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants