1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Violences à Paris : 92 personnes sont toujours en garde à vue
2 min de lecture

Violences à Paris : 92 personnes sont toujours en garde à vue

Selon les chiffres communiqués par le parquet de Paris, 250 personnes, dont 21 mineurs, ont été placées en garde à vue en marge de l'acte 18 des "gilets jaunes".

De nombreux casseurs ont affronté les forces de l'ordre et détruit les vitrines des Champs-Élysées, le 16 mars 2019
De nombreux casseurs ont affronté les forces de l'ordre et détruit les vitrines des Champs-Élysées, le 16 mars 2019
Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Claire Gaveau & AFP

Au lendemain de l'acte 18 des "gilets jaunes", marquée par une nouvelle flambée de violences à Paris, près de deux cents personnes doivent encore répondre de leurs actes. Selon les chiffres communiqués par le parquet de Paris ce dimanche 17 mars, 92 manifestants sont toujours en garde à vue alors que 97 autres doivent être présentés à la justice en vue de suites judiciaires.

Pillages, incendies, jets de pavés sur les forces de l'ordre... Ce nouveau samedi de mobilisation des "gilets jaunes" a connu un fort regain de violences, en particulier sur l'avenue des Champs-Élysées, mise à sac par les casseurs. Selon le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, quelque 1.500 militants "ultra-violents" s'étaient infiltrés parmi les 10.000 manifestants recensés dans les rues de la capitale.

Selon de nouveaux chiffres communiqués ce dimanche soir par le parquet de Paris, 250 personnes, dont 21 mineurs, ont été placées en garde à vue en marge de cette manifestation.

Quid des 250 interpellations ?

Parmi les 229 majeurs concernés, 87 se trouvaient toujours en garde à vue dans la soirée tandis que 93 autres devaient être présentés dimanche au parquet. Selon ce bilan, 36 majeurs sont ressortis libres sans être poursuivis et deux autres ont été convoqués pour se voir notifier des mesures alternatives aux poursuites judiciaires. Les investigations se poursuivaient par ailleurs pour onze personnes, qui ont vu leur garde à vue levée.

À lire aussi

Concernant les 21 mineurs, quatre doivent être présentés au parquet et cinq étaient toujours en garde à vue dimanche soir. Dix mineurs ont par ailleurs été remis en liberté sans faire l'objet de poursuite et deux doivent être convoqués devant la justice.

Pour cet acte 18 marqué par un rebond de participation, au total 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, tandis que les "gilets jaunes" ont revendiqué le chiffre de 230.766 manifestants dans un décompte posté sur Facebook. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.