1 min de lecture Gilets jaunes

DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : incendies, pillages... Des scènes de chaos à Paris

La mobilisation des "gilets jaunes" a été marquée samedi 16 mars par un très fort regain de violences à Paris. 237 personnes ont été interpellées.

Un "gilet jaune", muni d'un masque à l'effigie d'Emmanuel Macron, sur les Champs-Élysées lors de l'acte 18 Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 17/03/2019
20 >
Un "gilet jaune", muni d'un masque à l'effigie d'Emmanuel Macron, sur les Champs-Élysées lors de l'acte 18 Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 17/03/2019
Un manifestant lance un projectile sur un fourgon des forces de l'ordre, samedi 16 mars 2019 Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Date : 16/03/2019
De nombreux pavés ont été arrachés dans le quartier des Champs-Élysées, à Paris, le 16 mars 2019 Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 17/03/2019
Les forces de l'ordre étaient encore mobilisées en nombre à Paris, lors de l'acte 18 des "gilets jaunes" Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Date : 17/03/2019
Des barricades ont été incendiées sur l'avenue des Champs-Élysées, le 16 mars 2019 Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 17/03/2019
Des incendies ont été déclenchés à plusieurs reprises, lors de cet acte 18 des "gilets jaunes" Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 17/03/2019
Le restaurant du Fouquet's a une nouvelle fois été détruit et incendié par les manifestants, le 16 mars 2019 Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Vitrines cassées, protections arrachées, fleurs renversées... La devanture du Fouquet's a été saccagée lors de l'acte 18 des "gilets jaunes" Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Le Publicis Drugstore n'a pas été épargné par les manifestants, le 16 mars 2019 à Paris Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Ce kiosque à journaux sur l'avenue des Champs-Élysées a également été incendié par des manifestants, le 16 mars 2019 Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Ce kiosque à journaux sur l'avenue des Champs-Élysées a été incendié par des manifestants, le 16 mars 2019 Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Des pompiers interviennent à la boutique Longchamp, incendiée lors de l'acte 18 des "gilets jaunes" Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
"La faim de leur monde"... De nombreuses vitrines ont été taguées samedi 16 mars 2019 Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
"On boute Macron, Boutez Flika"... Les manifestants ont eu une pensée pour les Algériens Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
De nombreux casseurs ont affronté les forces de l'ordre et détruit les vitrines des Champs-Élysées, le 16 mars 2019 Crédits : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP | Date : 17/03/2019
Les manifestants appellent dorénavant à une véritable "'révolte" après cet acte 18 Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
La boutique Nespresso a également été prise pour cible, lors de l'acte 18 des "gilets jaunes" Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Si certains veulent "faire leur shopping", d'autres veulent en finir avec "la bourgeoisie" Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Cette boutique Lacoste a été intégralement pillée par des manifestants, le 16 mars 2019 à Paris Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
Comme la grande majorité des enseignes, cette boutique Éric Bompard a été saccagée par les manifestants Crédits : Tristan D. / RTL | Date : 17/03/2019
1/1
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

La 18ème manifestation a donc été marquée par un net regain de la violence. Des vitrines cassées, des boutiques pillées, des restaurants incendiés... L'avenue des Champs-Élysées a une nouvelle fois été le théâtre de violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre alors que les "gilets jaunes" avaient lancé un "ultimatum" pour ce nouveau samedi de mobilisation.

Au total 32.300 personnes se sont rassemblées dans toute la France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Mais une grande majorité de ces manifestants s'étaient donné rendez-vous à Paris afin de marquer le coup, quatre mois après le début du mouvement et au moment où s'achève le grand débat national.

Pas moins de 10.000 personnes ont donc convergé vers la capitale. Autour de la place de l'Etoile, la tension est rapidement montée à partir de 11 heures. Des manifestants, pour beaucoup vêtus de noir, capuche ou casque sur la tête, ont lancé pavés et pierres sur les forces de l'ordre, qui répliquaient par des tirs de gaz lacrymogènes.

237 personnes interpellées

Et plus bas, sur la célèbre avenue parisienne, des casseurs ont systématiquement détruit des vitrines et pillé de nombreux magasins. Et la tension est encore montée d'un cran dans le courant de l'après-midi lorsque ces casseurs ont mis le feu à plusieurs enseignes, notamment celle du restaurant Fouquet's. D'autres commerces - du modeste kiosque à journaux au maroquinier Longchamp - ont subi le même sort.

À lire aussi
Des scènes de guérilla en plein cœur de Barcelone crise
Émeutes : "C'est la 'giletjaunisation' mondiale", affirme François Lenglet sur RTL

Quelque 237 personnes ont été interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police de Paris. Le parquet de Paris a également fait état de 144 personnes en garde à vue. D'après la préfecture de police, 17 membres des forces de l'ordre ont été blessées ainsi qu'un pompier et 42 manifestants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants