2 min de lecture Police

Recherché depuis 20 ans, l'un des principaux importateurs de cannabis en France interpellé

Moufide Bouchibi alias "Mouf" a été arrêté à Dubaï. L'homme, à la tête d'un trafic tentaculaire de cannabis, doit purger 20 ans de prison en France.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
L'un des principaux importateurs de cannabis en France interpellé à Dubaï Crédit Image : Don MacKinnon / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Coline Daclin

Il était l'un des hommes les plus recherchés de France : la cible numéro 1 de l'Office Centrale des Stup'. Moufide Bouchibi alias "Mouf", 41 ans, considéré comme le principal importateur de cannabis en France, a été interpellé à Dubaï dimanche 21 mars au soir. Les autorités locales assurent qu'il s'agit bien de lui et qu'il voyageait sous une fausse identité. ll devrait être rapidement extradé vers Paris.  

Cela faisait plus de 20 ans que les autorités françaises tentaient de le coincer. Les autorités y ont cru tant de fois qu'aujourd'hui encore elles restent très prudentes. Elles veulent le voir physiquement sur le sol français pour bien s'assurer de son identité. 

Les enquêteurs ont tenté de lui mettre la main dessus à plusieurs reprises. En 2012, il est au Maroc : son interpellation est imminente, mais il disparaît. Il réapparait ensuite en Algérie.. En 2019, il s'évapore une nouvelle fois alors qu'il est en Tunisie. C'est finalement à Dubaï, où il avait l'habitude de planquer une partie de son magot, qu'il aurait été arrêté.

 A 41 ans, "Mouf" a une carrière de trafiquant impressionnante. Il a appris les ficelles du métier dès ses 20 ans, auprès d'un baron de la drogue en Alsace. Il a été incarcéré plusieurs fois, a tenté de s'évader au moins autant de fois.  A sa libération, direction l'étranger d'où il gérait un réseau international tentaculaire. Des tonnes et des tonnes de cannabis en provenance du Maroc, acheminées par go-fast jusqu'en France via l'Espagne.

À lire aussi
stupéfiants
Légalisation du cannabis : le débat enfumé

On estime que ce trafic lui aurait rapporté jusqu'à 70 millions d'euros par an. Il blanchissait ses sommes vertigineuses en investissant dans l'immobilier sous le nom de ses proches. Il pensait même à se diversifier dans la cocaïne, il aurait pris contact avec les réseaux sud-américains. Mais son arrestation risque bien de compromettre ses plans. Il doit être extradé vers la France, où il a été condamné à 20 ans de prison alors qu'il était en cavale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Délinquance Drogue
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants