1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Policiers attaqués à Herblay : ce que l’on sait de l’homme placé en garde à vue
1 min de lecture

Policiers attaqués à Herblay : ce que l’on sait de l’homme placé en garde à vue

Il s'agit d'un jeune de 28 ans, qui s'est livré à la police avec son avocat. Il nie avoir frappé ou tiré, et désigne deux autres personnes.

Herblay-sur-Seine dans le Val-d'Oise.
Herblay-sur-Seine dans le Val-d'Oise.
Crédit : RTL.fr
Policiers attaqués à Herblay : ce que l'on sait de l'homme placé en garde à vue
00:01:23
Thomas Prouteau - édité par Coline Daclin

Un suspect s'est livré à la police ce vendredi 9 octobre, après l'agression mercredi de deux policiers à Herblay-sur-Seine (Val-d'Oise). Il est ce soir toujours en garde à vue.

Le jeune homme de 28 ans s'est présenté à 10h30 à la brigade criminelle de Versailles, accompagné de son avocat. L’adolescent a reconnu faire partie des trois suspects présents de l'agression, selon les informations de RTL. Mais il nie avoir frappé ou tiré

Lui et ses deux comparses étaient fortement alcoolisés, d'après les éléments recueillis par RTL. Selon la version du gardé à vue, le trio aurait d'abord pris les deux enquêteurs en planque dans une voiture pour des "gens du voyage" prêts commettre un cambriolage. 

Une rixe aurait commencé, et cet homme aurait alors appelé police-secours, ce qui est en effet consigné dans un rapport de police que nous avons pu consulter.

La vie d'un des policiers toujours en danger

À lire aussi

C'est ensuite que les choses se seraient envenimées. On ne sait pas à ce stade comment le suspect explique le déchaînement de violence qui a suivi et les sept tirs dans les jambes des policiers, qui avait pourtant décliné leur fonction et brandi leurs cartes professionnelles

On ne sait pas non plus si le suspect a fourni les noms des deux autres agresseurs. Ses explications sont passées actuellement au crible par la police judiciaire de Versailles : la garde à vue ne fait que commencer. 

Ce vendredi soir, le gardien de la paix le plus gravement touché a toujours son pronostic vital engagé. Il a déjà été opéré trois fois depuis l'agression.

C'est dans ce contexte particulier que Jean Castex s'est rendu aujourd'hui à Toulouse, dans la suite de ses déplacements autour des questions de sécurité. Le Premier ministre a notamment promis des renforts pour la ville rose avec 111 policiers supplémentaires.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire