1 min de lecture Faits divers

Meurtre du frère de Serge Aurier : un homme a reconnu les faits

Un homme s'est présenté au commissariat de son plein gré pour avouer le meurtre du frère du footballeur Serge Aurier. L'agression aurait eu lieu sur fond de différend amoureux.

Le footballeur Serge Aurier avec Tottenham le 9 juillet 2020
Le footballeur Serge Aurier avec Tottenham le 9 juillet 2020 Crédit : Matt Dunham / POOL / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Mardi 14 juillet, un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Christopher Aurier, frère du footballeur ivoirien Serge Aurier (Tottenham, ex-PSG), tué par balle lundi 13 juillet à Toulouse, d'après le parquet.

Christopher Aurier avait succombé lundi à l'aube après son transfert à l'hôpital. Il avait été secouru sur les lieux de la fusillade, dans une zone industrielle en périphérie de Toulouse, blessé à l'abdomen. L'homme s'est présenté de lui même vers 18h au commissariat central de Toulouse pour avouer le meurtre de Christopher Aurier, 26 ans, a précisé une source policière.

Selon le quotidien régional La Dépêche, il a été tué à la sortie d'une discothèque. Un "différend amoureux", selon des témoins, pourrait avoir été à l'origine de cette agression mortelle, indique le journal.

Petit frère du footballeur international ivoirien, Christopher Aurier jouait également au football, mais à un niveau amateur, licencié au Toulouse Rodéo (5e division). Il  a été formé au RC Lens comme son frère aîné Serge, mais n'a pas réussi à percer au plus haut niveau. Le défunt est "défavorablement connu de la justice" selon une source policière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants