2 min de lecture Justice

Les infos de 6h30 - Affaire Halimi : meurtre antisémite ou coup de folie ?

Ce mercredi 27 novembre, une audience décisive permettra de définir si Kobili Traoré, accusé d'avoir tué une retraité juive Sarah Halimi le 8 avril 2017, était conscient de ses actes.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 6h30 du 27 novembre 2019 Crédit Image : Capture d'écran / Google Street View | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Sarah Belien

Était-il réellement conscient de ses actes ? C'est le sujet qui va être débattu lors de l'audience décisive qui se tiendra ce mercredi 27 novembre dans l’affaire Halimi. Sarah Halimi, retraitée de 65 ans avait été tuée sauvagement dans la nuit du 8 avril 2017 dans son appartement à Belleville à Paris par son voisin, Kobili Traoré. 

L'homme aurait agi sous le coup d’une bouffée délirante selon les experts. Alors était-il responsable ou pas ? Si la justice penche pour la première hypothèse, l’homme sera jugé. Mais aujourd’hui, rien n’est sûr. Me Muriel Ouaknine-Melki, représentante du frère de la victime, considère "qu'il était totalement conscient des actes qu’il a commis. Cette conscience nous la déduisons de la manière dont il a choisi sa victime parce que juive mais également par la manière dont il a procédé."

Dans un réquisitoire daté du 20 septembre, le parquet général avait considéré que les charges étaient suffisantes contre Kobili Traoré et que le caractère antisémite devait être retenu. Cependant, les magistrats plaident que le suspect doit être déclaré irresponsable pénalement en raison de l'abolition de son discernement.

À écouter également dans ce journal

Michel Fourniret. Ce mercredi 27 novembre, Michel Fourniret est convoqué par la juge en charge de l’enquête sur l’affaire Estelle Mouzin. La semaine dernière, son ex-femme et complice, Monique Oliver, a reconnu qu’il n’avait pas passé le fameux coup de fil depuis la Belgique qui lui servait d’alibi. Où était-il le soir du 9 janvier 2003 ? Etait-il était-il à Guermantes en Seine-et-Marne, où la fillette a disparu ? Les réponses sont très attendues.

À lire aussi
Mairie de Béziers (Illustration). décès
Confinement : à Béziers, un trentenaire meurt après un contrôle de police

Hommages. Pau et Gap ont rendu hommage mardi 26 novembre aux 13 militaires français tués au Mali dans la collision de leurs deux hélicoptères. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées devant les deux mairies des deux communes. Les boites noires des deux appareils ont été retrouvées et permettront aux enquêteurs de déterminer les circonstances de l’accident. Emmanuel Macron présidera une cérémonie d’hommage nationale dans les prochains jours.

Manifestation. 1.000 tracteurs vont converger vers Paris ce matin du mercredi 27 novembre à l’appel de la FNSEA. Les agriculteurs en colère ont prévu de bloquer dès 9h le nord-ouest de la capitale entre l’avenue Foch et la Porte Maillot. Ils s’estiment floués par la loi alimentation mise en place en début d’année qui n’a pas augmenté leurs revenus.

Lire la suite
Justice Antisémitisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants